Bioaddict



Une grève de la viande pendant le sommet de Copenhague

Publié Le 7 Décembre 2009 à 11h44
 
Des personnalités de l'écologie se mettent en grève de la viande durant le sommet de Copenhague pour rappeler le rôle majeur de la surconsommation de viande et de l'élevage intensif dans le réchauffement climatique.
DOSSIER SPECIAL
1/3
La production mondiale de viande a quintuplé entre 1950 et 2000. Celle de l'aquaculture est passée quant à elle de 1 million de tonnes en 1950 à 52 millions de tonnes en 2006.

En 2006, un rapport de la FAO indiquait que l'élevage était responsable de 18 % des émissions annuelles des gaz à effet de serre (GES) dans le monde (source : FAO, Livestock Long Shadow, 2006), plus que tous les moyens de transport réunis.

Une dizaine de figures emblématiques de la lutte écologique exigent dès aujourd'hui une reconnaissance de l'impact de la viande sur l'environnement, la sous-alimentation humaine et la souffrance animale. Ils réclament un moratoire sur l'élevage intensif et des mesures énergiques pour faire baisser la consommation de produits d'origine animale.

- Fabrice Nicolino, journaliste, auteur de Bidoche, l'industrie de la viande menace le monde et de La faim, la bagnole, le blé et nous.
- Pierre Rabhi, initiateur de Colibris, Mouvement pour la Terre et l'Humanisme, expert international pour la lutte contre la désertification.
- Allain Bougrain Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux, journaliste, producteur et réalisateur de télévision.
- Jean-Claude Pierre, auteur de Pourvu que ça dure, le développement durable en question, co-fondateur d'Eau et Rivières de Bretagne et du Réseau Cohérence.
- Jean-Marie Pelt, président de l'Institut européen d'écologie.
- Jean-Paul Jaud, réalisateur de Nos enfants nous accuseront .
- Franck Laval, président de Ecologie sans frontière
- Corinne Lepage, députée européenne, représentante du Parlement européen à Copenhague, Modem.
- Jean-Paul Besset, député européen, Europe Ecologie.
- Sandrine Bélier, députée européenne, Europe Ecologie.
- Yves Cochet, député Verts de Paris, ancien Ministre.

" Environ 5 000 litres d'eau sont nécessaires pour produire 1 000 kcal d'aliments d'origine animale, 1 000 litres si l'origine est végétale (source : Daniel Renault (FAO), Value of virtual water in food, principles and virtues, 2002)

La production mondiale de viande qui était de 229 millions de tonne en 2001 pourrait doubler à 465 millions de tonnes en 2050 et la production de lait passer de 580 millions de tonnes à 1043 millions de tonnes sur la même période (source : Less Meat, less heat, Impacts of Livestock on climate change, août 2008). Les émissions de GES devraient s'accroître proportionnellement si ces projections se réalisent ", souligne le site Viande.Info qui propose de signer une pétition pour aller vers moins de viande.

Toutes les informations relatives à la viande (effet de serre, déforestation, souffrance animale, faim dans le monde, gaspillage, pollution de l'eau, risques pour la santé...) sont sur www.viande.info.

Lire l'article : FOOD INC : Achète, mange, meurs et vas te faire food !

Emilie Villeneuve