Bioaddict



17 291 espèces menacées d'extinction dans le monde selon la Liste rouge de l'UICN

 
Le batracien ecnomiohyla rabborum.
Les scientifiques ont ajouté 94 mollusques, ce qui porte le total des mollusques évalués à 2 306, parmi lesquels 1 036 sont menacés. Les sept escargots d'eau douce du lac Dianchi, dans la province de Yunnan en Chine, intégrent la Liste rouge de l'UICN et sont tous menacés. Ils rejoignent les 13 poissons d'eau douce de la même région, parmi lesquels 12 sont menacés. Les principales causes en sont la pollution, l'introduction de nouvelles espèces de poissons et la pêche excessive.

La Liste rouge de l'UICN dénombre aujourd'hui 3 120 poissons d'eau douce, 510 de plus que l'année dernière.

Le poisson garde-boue (Neochanna apoda), visible uniquement en Nouvelle Zélande, est passé de la catégorie "quasi menacé" à "vulnérable" car il a disparu de nombreux endroits où on pouvait le trouver. Environ 85-90 % des zones humides de Nouvelle Zélande ont été perdues ou dégradées du fait des plans d'assèchement, du développement de l'irrigation et des terres cultivables.

" Les espèces vivant en eau douce ont pendant longtemps été négligées. Cette année, nous en avons de nouveau ajouté un grand nombre à la Liste rouge de l'UICN, et confirmons la menace élevée qui pèse sur de nombreux animaux et plantes d'eau douce. Cela reflète bien l'état de nos ressources en eau, dont la valeur est pourtant immense. Il nous faut donc maintenant poursuivre nos efforts de toute urgence, mais le plus important est de se servir de cette information disponible pour utiliser plus raisonnablement les ressources en eau ", déclare Jean-Christophe Vié, Directeur adjoint du Programme espèces de l'UICN.

"Cette année, la Liste rouge de l'UICN impose le respect, affirme Craig Hilton-Taylor, Directeur du Bureau de l'UICN pour la Liste rouge. Ces résultats ne représentent que le sommet de l'iceberg. Nous n'avons évalué pour l'instant que 47 663 espèces, alors qu'il en existe encore des millions qui sont peut-être sérieusement menacées. Cependant, nous savons par expérience que l'action en faveur de la conservation porte ses fruits, aussi il est important de ne pas attendre qu'il soit trop tard et de commencer à préserver nos espèces maintenant".

 

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site :www.iucnredlist.org.