Bioaddict



6 Français sur 10 sont prêts à réduire leur consommation de viande

Publié Le 8 Décembre 2015 à 11h44
 
Selon un sondage YouGov pour l'association L214, 62% des Français sont disposés à réduire leur consommation de viande pour limiter leur impact sur le changement climatique.
1/3
L'affiche censurée de la campagne d'affichage...
L'affiche censurée de la campagne d'affichage de l'association L214 pour inviter les Français à manger moins de viande et ainsi lutter contre le réchauffement climatique

 

Manger moins de viande, un bon moyen de lutter contre le réchauffement climatique

Un rapport de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies (CEE-ONU) estime que si les Européens divisaient par deux leur consommation de viande et de produits laitiers, les émissions de gaz à effet de serre d'origine agricole seraient réduites de 25 à 40%, et les émissions d'azote, source de pollution, diminueraient de 40%.

62% des Français disposés à réduire leur consommation de viande

Selon un sondage publié le 8 décembre 2015 par l'association de protection des animaux L214, 6 Français sur 10 seraient prêts aujourd'hui à réduire leur consommation de viande. La moitié des personnes interrogées (52%) était déjà au courant del'impact négatif de l'élevage sur les gaz à effet de serre . A contrario, 48% avouent qu'ils n'en avaient pas conscience avant l'étude. Environ un tiers des personnes interrogées (32%) déclarent déjà sciemment réduire leur consommation de viande pour limiter leur impact sur le changement climatique, et trois personnes sur dix disent être disposées à le faire (30%).

L'enquête montre également que la majorité des sondés (55%) seraient favorables à des mesures encourageant les alternatives végétariennes dans la restauration collective.

Voir les résultats détaillés du sondage de L214

Une grande campagne de communication à Paris

Alors que se tient la conférence sur le climat COP21 à Paris, L214 a lancé une campagne d'affichage dans le métro parisien pour exposer les résultats de ce sondage et ainsi encourager l'ensemble des Français à végétaliser leur alimentation . "Chacun de nous peut agir contre le réchauffement climatique sans attendre une solution miracle des gouvernements" explique l'association.

" Réduire la consommation de produits animaux est une solution simple et très efficace pour limiter le réchauffement climatique. À nous consommateurs de prendre nos responsabilités, pour les générations futures, pour un partage des ressources équitables, pour la santé publique et pour les animaux, premières victimes des habitudes alimentaires actuelles. L'avenir est entre nos mains et il sera végétal ! " commente Brigitte Gothière, porte-parole de L214.

Il faut savoir que le visuel affiché dans le métro n'est pas celui qui a été initialement prévu par L214 qui explique : "Deux affiches ont été préalablement refusées par l'ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité), organisme dans lequel siègent les annonceurs traditionnels (Nestlé, Le Gaulois, le MEDEF, L'Oréal, etc)." Un des arguments avancés par l'ARPP pour motiver son refus est qu' " une telle présentation de la consommation de viande est de nature à susciter des réactions de la part de la filière bovine, sur le fondement du dénigrement ". (voir les affiches censurées dans le diaporama ci-dessus)

Malgré la censure, il est de toute façon indéniable que les habitudes alimentaires des Français sont en train de changer. Pour des raisons écologiques, économiques et de santé, on trouve en cuisine moins de viande, plus de produits biologiques et des fruits et légumes de saison majoritairement issus des circuits courts. La preuve d'une réelle prise de conscience de l'impact de la consommation alimentaire pour soi-même mais aussi à l'échelle planétaire.

Mathilde Emery