Bioaddict



good news

Bisphénol A : Le Ministère de l'Ecologie ouvre enfin les yeux

Publié Le 27 Septembre 2011 à 21h44
 

Suite aux deux rapports publiés aujourd'hui (27 septembre) par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation (Anses) et qui confirment que le bisphénol A est toxique pour la santé, même à faible dose, Nathalie Kosciusko-Morizet vient d'annoncer qu'elle était pour un étiquetage systématique des produits qui contiennent ce composé chimique. Mais combien de consommateurs prennent le temps de lire les étiquettes ? Et elle est prête à mettre cette mesure rapidement en application, mais sans pour autant préciser quand. La Ministre de l'Ecologie est même favorable à l'interdiction des produits contenant cette substance dans les cas ou il existe des produits de substitution.

Les chercheurs, qui depuis des années alertent sur les dangers du bisphénol A, poussent un ouf ! de soulagement. Mais c'est bien l'interdiction totale et immédiate du bisphénol A qu'il faudrait décréter tant ses répercussions sur la santé sont multiples et potentiellement considérables (lire les articles sur ce thème publiés sur Bioaddict). Souvenons-nous de l'affaire du sang contaminé par le virus du sida. Ce sang contaminé avait continué à être utilisé chez les hémophiles avec les dégâts que l'on connait. Le bisphénol A est peut être une nouvelle bombe à retardement en matière de santé publique.

Christina VIEIRA