Bioaddict



C&A lance une gamme de doudounes "qui protègent les animaux"

Publié Le 5 Septembre 2016 à 10h25
 
C&A renforce son engagement pour une mode éco-durable en lançant pour la saison Automne-Hiver 2016/2017 une gamme de doudounes en duvet 100% certifiées "Responsible Down Standard" (RDS), une norme garantissant le respect et la protection des animaux.
Mode Automne-Hiver 2016/2017 : C&A lance une gamme de doudounes en duvet 100% certifiées "Responsible Down Standard" (RDS), une norme qui assure que les plumes et les duvets utilisés dans les produits qu'elle certifie proviennent d'animaux ayant été traités correctement, dans des conditions d'élevage saines et respectueuses de la vie animale.

 

Léger et naturellement isolant, le duvet est un composant de premier choix pour la confection de vêtements qui protègent du froid et du vent, notamment des fameuses doudounes qui nous tiennent chaud tout l'hiver. Mais d'où viennent les plumes qui les composent ? Il faut savoir que la production de duvet reste malheureusement bien souvent associée à une grande souffrance animale, la technique du plumage à vif des animaux (canards et oies) étant la plus fréquemment utilisée par les producteurs. Le scandale des doudounes Moncler a ainsi éclaté en 2014 suite à la diffusion d'un reportage choc montrant des images terribles, tournées dans des fermes polonaises et hongroises, d'oies plumées vivantes dans des conditions indignes et révoltantes. Une technique pourtant interdite en Europe depuis 1999.

Pour bien choisir sa doudoune, il existe des labels et des marques qui garantissent le respect des animaux.

La marque Patagonia utilise ainsi exclusivement du duvet traçable " Traceable Down " qui assure sa traçabilité de la ferme de ponte à l'usine de confection pour garantir l'absence de gavage et de plumaison à vif. La marque C&A vient également de lancer sa première gamme de doudounes en duvet 100% certifiées Responsible Down Standard (RDS). Un logo sur l'étiquette permet au consommateur de les identifier facilement dans les magasins et de faire consciemment le choix d'une mode plus respectueuse des animaux.

La norme Responsible Down Standard (RDS) est une norme de certification mondiale indépendante pilotée par Textile Exchange (un organisme international à but non lucratif voué à la promotion du développement durable dans l'industrie du vêtement et du textile) qui assure que les plumes et les duvets utilisés dans les produits qu'elle certifie proviennent d'animaux ayant été traités correctement, dans des conditions d'élevage saines et respectueuses de la vie animale. Elle assure également une complète traçabilité sur la chaîne d'approvisionnement, de la ferme au produit fini, afin que le consommateur puisse être certain que les plumes et duvets des vêtements qu'il achète sont conformes à la norme RDS. Cette traçabilité est vérifiée et garantie par un organisme de certification indépendant : Control Union.

"C&A veille scrupuleusement à ce que les animaux qui peuvent être impliqués dans les différentes étapes de production de ses vêtements soient traités avec la plus grande intégrité" explique Jeffrey Hogue, Directeur du Développement Durable Monde chez C&A. "Le recours à des normes et certifications tangibles partagées par de nombreux acteurs de notre industrie, comme la norme RDS, permettent de s'assurer que les canards et les oies sont correctement traités, en accord avec les pratiques recommandées par les groupes de protection des animaux et les experts de l'industrie."

Malgré la mise en place de ces normes, les associations de défense des animaux demeurent sceptiques. L'ONG Peta appelle ainsi "les enseignes et les consommateurs qui ont une éthique à laisser de côté le duvet et à préférer les fibres synthétiques modernes qui sont à la fois chaudes, imperméables, hypoallergéniques et respectueuses des animaux."

Bientôt des doudounes avec un duvet végétal ?

Il faut savoir qu'il existe une alternative au duvet animal qui de plus est écologique : la fibre végétale kapok, dite "duvet végétal", issue des fruits d'arbres tropicaux de la famille des Bombacaceae. Le kapok n'est pas cultivé en monoculture, il ne pousse qu'à l'état sauvage. La récolte se fait à la main et aucun engrais ou pesticide n'est ajouté. Les fibres de kapok sont dotées d'une extrême douceur, sont imputrescibles (ne peuvent pas pourrir), et sont également imperméables. En plus d'être hypoallergéniques, elles bénéficient également d'une thermorégulation naturelle, c'est pourquoi, le tissu en kapok reste frais en été et chaud en hiver.

Problème : il est malheureusement aujourd'hui plus facile de trouver des oreillers et couettes en duvet végétal que des doudounes. On lance l'idée pour les marques textiles qui liraient cet article.

Romy Heisenberg