Bioaddict



Changements climatiques : à quoi ressembleront les bulletins météo en 2050 ?

Publié Le 20 Octobre 2014 à 20h26
 
Si les quantités de gaz à effet de serre émises par les êtres humains continuent d'augmenter, la température moyenne de la basse atmosphère pourrait s'élever de plus de 4 °C (7,2 °F) vers la fin du XXIe siècle. Pour savoir ce que pourrait nous réserver l'avenir, l'Organisation météorologique mondiale a invité des présentateurs météo du monde entier à imaginer un "bulletin météo de l'année 2050".
WMO Weather Report 2050, les "bulletins météo de l'avenir" de l'OMM : Le bulletin météo de l'année 2050, USA Weather Channel, (avec sous-titres en français)

Le mois de septembre 2014 a été le plus chaud enregistré sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA) ce lundi 20 octobre. La NOAA prédit que l'année 2014 dans son ensemble pourrait être l'une des plus chaudes, voire la plus chaude depuis 1880. Les derniers mois de mai, juin, août, ont, en effet, déjà été les mois les plus chauds jamais enregistrés. Le réchauffement climatique est ainsi un fait.

S'il est aujourd'hui plaisant de pouvoir se promener en t-shirt et bronzer sur les plages en maillot de bain en automne, quel impacts vont engendrer ces hausses de températures sur notre vie quotidienne en 2050 ? Inondations, feux de forêts, tempêtes de neiges, typhons, sécheresses... vous allez découvrir que le bilan météo de 2050 est nettement moins sympathique.

Pour que chacun de nous prenne conscience des changements que le réchauffement climatique est en train d'entraîner pour l'humanité, l'OMM a réalisé des "bulletins météo de l'avenir" avec des présentateurs connus dans le monde entier, et ouvert une chaîne You Tube pour pouvoir les visualiser. Ces bulletins météo ont été fait pour plusieurs pays : Brésil, Japon, Danemark, Etats-Unis, Bulgarie, Islande, Allemagne, Zambie, Belgique ou encore Afrique du Sud, avec des sous-titres en français et en plusieurs langues.

"Bien entendu, les bulletins présentés par ces derniers sont des scénarios envisageables et non de véritables prévisions. Mais ils sont fondés sur les éléments scientifiques les plus récents et brossent un tableau très convaincant de ce que notre quotidien pourrait être si la température était plus élevée à l'échelle du globe" explique l'OMM.

L'OMM a choisi de présenter ces vidéos au courant du mois de septembre, en signe de soutien au Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon qui a exhorté les dirigeants du monde entier - représentants des gouvernements, du monde de la finance, des entreprises et de la société civile - à prendre des mesures ambitieuses de lutte contre le changement climatique à l'occasion du Sommet sur le Climat de New York.

Il faut savoir que les émissions de CO2, le gaz à effet de serre le plus répandu, étaient en augmentation de 2,3% en 2013, avec un total de 39,3 milliards de tonnes, selon le consortium international Global Carbon Project (GCP). Et selon les prévisions du GCP, l'augmentation mondiale devrait atteindre 2,5% en 2014, à 37 milliards de tonnes, soit un nouveau record mondial ! Nous produisons beaucoup plus de CO2 que la Terre ne peut absorber... et si l'on en croit les "bulletins météo de l'avenir" de l'OMM, nous allons le payer cher.

Pour visualiser des "bulletins météo de l'avenir", rendez-vous sur le site www.youtube.com/user/wmovideomaster

Stella Giani


Acceuil Biomap
Baramel, gâteaux bretons bio
Ets La Messuzière Alimentation bio Petit producteur bio Voir la fiche