Bioaddict



Comment connaître quotidiennement la qualité de l'air en ville ?


Sommaire
1 - Comment connaître quotidiennement la qualité de l'air en ville ?
2 - Les différents polluants présents dans l'air
Publié Le 20 Septembre 2011 à 11h55
 
Chaque jour, un bulletin de l'air présente à 17h l'état de la qualité de l'air dans les principales agglomérations françaises et donne une prévision pour le lendemain. Il existe ainsi plusieurs outils et sites Internet à votre disposition pour tout savoir sur l'état de l'air que vous respirez.
1/3
Carte de l'indice ATMO sur le site buldair.org.
Carte de l'indice ATMO sur le site buldair.org.

La surveillance de la qualité de l'air ambiant est assurée en France par des associations indépendantes, chargées pour le compte de l'État et des pouvoirs publics, de la mise en oeuvre des moyens de surveillance.

Un bulletin quotidien est réalisé par le département Air de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), à partir des données transmises par ces associations. Il fournit une information synthétique à destination du public sur le site www.buldair.org, en indiquant l'indice ATMO du jour et en créant un lien vers les cartes d'observation et de prévision de la qualité de l'air pour les jours à venir. L'indice ATMO est un indicateur de la qualité de l'air calculé chaque jour à partir de la surveillance de quatre polluants (dioxyde d'azote, ozone, dioxyde de soufre, particules de type PM10).

Il est également possible d'accéder à des prévisions et des cartographies de la qualité de l'air en France et en Europe grâce au système de prévision PREV'AIR qui délivre des prévisions et des cartographies sur le Globe, l'Europe et la France pour l'ozone, sur l'Europe et la France pour le dioxyde d'azote et les particules.

Le site de la Fédération des associations agréées de surveillance de la qualité de l'air propose un accès aux cartographies existantes, régionales et locales.

Bilan annuel de la qualité de l'air en France

Chaque année, le ministère de l'Ecologie établit un bilan de la qualité de l'air en France, avec la contribution de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et de l'Institut National de l'Environnement industriel et des risques (INERIS). Ce bilan est établi notamment à partir des données transmises par les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) à la base nationale de données sur la qualité de l'air. Des informations complémentaires sont également disponibles sur les sites Internet www.buldair.org et www.prevair.org ainsi que des bilans locaux sur le site de la fédération des AASQA www.atmofrance.org.

Pour les habitants d'Ile-de-France

En Ile-de-France, Airparif est l'association référente, chargée de contrôler la qualité de l'air par le biais de 68 stations de mesures. Créée en 1979, ses missions répondent notamment à des exigences réglementaires qui se déclinent en quatre fonctions :

1) Surveiller la qualité de l'air grâce à un dispositif de mesure et à des outils de simulation informatique et contribuer ainsi à l'évaluation des risques sanitaires et des effets sur l'environnement et le bâti.

2) Informer les citoyens, les médias, les autorités et les décideurs :

- en prévoyant et en diffusant chaque jour la qualité de l'air pour le jour même et le lendemain,

- en participant au dispositif opérationnel d'alerte mis en place par les préfets d'Ile-de-France en cas d'épisode de pollution atmosphérique, notamment en prévoyant ces épisodes pour que des mesures de réduction des émissions puissent être mises en place par les autorités.

3) Comprendre les phénomènes de pollution

4) Evaluer ces phénomènes grâce à l'utilisation d'outils de modélisation et à l'efficacité conjointe des stratégies proposées pour lutter contre la pollution atmosphérique et le changement climatique.

 



voir les sources de l'infos