Bioaddict



Commerce équitable : une commission nationale pour un marché en plein essor


Sommaire
1 - Une commission nationale pour le commerce équitable
2 - Le commerce équitable : définition et objectifs
3 - Les acteurs du commerce équitable en France
Publié Le 26 Avril 2010 à 15h07
 
Le commerce équitable connait une notoriété grandissante depuis plusieurs années. Afin de réglementer le marché, le ministère de l'Économie, le ministère du développement durable et les différents acteurs de la filière du commerce équitable ont décidé de mettre en place la Commission Nationale du Commerce Equitable (CNCE).

De nouveaux produits issus du commerce équitable apparaissent régulièrement sur les étalages des magasins. Mais la profusion de nouveaux labels de consommation responsable, aux promesses pas toujours clairement identifiées, sème la confusion auprès des consommateurs. Comment distinguer le vrai du faux ?

Afin de clarifier le marché, Hervé NOVELLI, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation et Chantal JOUANNO, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, ont ainsi installé, le 22 avril 2010, la Commission Nationale du Commerce Equitable (CNCE).

Ainsi, pour la première fois en Europe, des pouvoirs publics accompagnent l'essor du commerce équitable en mettant en place un cadre législatif et réglementaire.

La Commission Nationale du Commerce Equitable aura pour mission de reconnaître, sur la base d'un référentiel exigeant (établi en concertation avec des acteurs représentatifs du commerce équitable), les organismes qui commercialisent des produits équitables.

Outre la reconnaissance des organismes de commerce équitable, la CNCE sera également une instance d'échange et d'informations qui travaillera à promouvoir le commerce équitable auprès des consommateurs, des collectivités locales et des entreprises.

A lire aussi : Les produits bio, verts et équitables ne connaissent pas la crise !