Bioaddict



bad news

Des produits toxiques dans les jouets des enfants

Publié Le 24 Novembre 2009 à 13h25
 
66 produits pour enfants ont été testés par le magazine 60 millions de consommateurs. 30 d'entre eux ont révélés des " substances chimiques à risque ".

Le magazine a testé plusieurs catégories de jouets : jouets en plastique, poupées et déguisements, peluches, jouets en bois, maquillages, tatouages et peintures.

30 des 66 jouets testés contiennent "des substances chimiques à risques" dans leur composition

Le constat est plus que préoccupant, surtout à l'heure des achats de Noël !

60 millions de consommateurs met en évidence la présence de phtalates dans des jouets en plastique, de métaux lourds dans des maquillages pour enfants, et du formaldéhyde dans des jouets en bois.

3 sur 6 phtalates trouvés sont considérés comme reprotoxiques (susceptibles de perturber la reproduction)

Ces phtalates sont susceptibles de représenter un danger pour la santé :
- Le formaldéhyde est classé comme "cancérogène certain" par le Centre international de recherche contre le cancer (Circ).
- les colorants azoïques sont susceptibles de générer des substances cancérogènes en se dégradant
- les conservateurs sont source d'irritations et d'allergies

Compte tenu de ces résultats, le magazine appelle à un renforcement des contrôles indépendants, et à une clarification de la réglementation afin, notamment, que les cosmétiques et maquillages puissent être considérés comme des jouets.

"Nos résultats montrent que les fabricants ont encore de gros progrès à accomplir. Notre étude épingle trente articles pour enfants qui contiennent des substances chimiques à risques. Ainsi, nous avons retrouvé des phtalates dans neuf d'entre eux. L'un de ces phtalates, le DEHP, clairement considéré comme reprotoxique était même présent dans quatre articles, dont deux pochettes Hello Kitty, licence très plébiscitée par les petites filles" peut-on lire sur le site de 60 millions de consommateurs..

Leur enquête parait aujourd'hui dans l'édition de décembre.

Plus d'informations sue le site de 60 millions de consommateurs.