Bioaddict



Écologie : Sigourney Weaver se bat pour la protection des océans


Sommaire
1 - Sigourney Weaver lutte contre l'acidification des océans
2 - Une vie marine en sursis
Publié Le 26 Avril 2010 à 11h03
 
Écologiste convaincue et engagée, l'actrice américaine Sigourney Weaver a plaidé jeudi dernier au Congrès américain pour combattre l'acidification des océans. Selon une étude du National Research Council (NRC), le taux de changement du pH des océans vers une plus grande acidité est sans précédent dans les annales depuis des centaines de milliers d'années.
DOSSIER SPECIAL
On comprend décidément pourquoi Sigourney Weaver a accepté d'être l'actrice principale de la fable écologique Avatar !

Après avoir accompagné le 11 avril dernier James Cameron à Sao Paulo pour mettre en terre le tout premier arbre de la campagne du réalisateur qui vise à planter un million d'arbres sur la planète, l'actrice américaine a pris la parole lors de la Journée de la Terre pour alerter sur les océans qui deviennent de plus en plus acides.

Lire "Amazonie et Pandora, même combat pour James Cameron et son avatar !"

En effet, selon un rapport diffusé jeudi 22 avril 2010 par le National Research Council (NRC) et la National Academy of Sciences (NAS), la composition chimique des océans est en train de changer "à une vitesse et à une échelle jamais vues" à cause des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Des conséquences indéterminées à long terme sur la vie marine vont résulter de cette acidification des océans. On peut s'attendre à ce que de nombreux éco-systèmes s'en trouvent modifiés d'après le NRC.

Lire "Acidification des océans : de graves impacts sur la faune marine"

"J'ai fait assez de science fiction pour savoir que notre Terre va survivre à des scénarios de cauchemar", a déclaré l'actrice lors d'une audition au Congrès américain.

"Mais ça, c'est du cinéma. En réalité, les citoyens doivent agir maintenant pour pouvoir dans vingt ans regarder leurs enfants dans les yeux et se dire qu'ils ont fait ce qu'ils devaient ", a-t-elle ajouté.

Lire "Mesure du CO2 océanique : pour mieux prédire le changement climatique"