Bioaddict



Economies d'énergie : 10 éco-gestes pour diminuer votre facture

Publié Le 16 Novembre 2011 à 14h00
 
Le froid est arrivé. Radiateurs, poêles, cheminées et autres convecteurs vont bientôt tourner à plein régime...Voici quelques conseils et gestes simples afin de préserver l'environnement tout en réduisant votre facture d'électricité.
  1. Bien choisir son abonnement

    L'abonnement doit correspondre à l'équipement électrique. Lorsque vous ouvrez un compte chez votre fournisseur, choisissez la bonne puissance pour votre installation (il existe des simulateurs qui font le calcul à votre place sur Internet). Par exemple, si vous vivez dans un studio et ne possédez que les appareils électroménagers de base, 6 kWh suffisent.

    Autre conseil économique : choisissez l'option tarifaire dite de base, dont le prix du kWh reste identique tout au long de la journée. Le prix du kWh est alors 39 % moins cher entre 22 h et 6 h du matin. L'abonnement est plus cher mais recommandé si vous êtes équipés de chauffage ou chauffe-eau électriques.

  2. Améliorer l'isolation de l'habitation, du sol à la toiture

    Une bonne isolation évite le refroidissement des murs et diminue donc la condensation intérieure. L'isolation extérieure des murs est très performante et permet de supprimer les ponts thermiques. Faire poser des doubles ou triples vitrages limite également les pertes de chaleur.

  3. Limiter le chauffage

    Ne vous habituez pas aux températures trop élevées, même par temps glacial. Gardez à l'esprit que la température idéale est 17 °C dans la chambre, 19 °C dans le salon et la cuisine et 21-22 °C dans la salle de bains.

  4. Changer sa chaudière si elle a plus de 20 ans

    Selon l'Ademe, cet éco-geste permet d'économiser au moins 15 % de la consommation de chauffage, et jusqu'à 30 ou 40 % en optant pour un modèle "à condensation " (ou "basse température" si la condensation n'est pas possible). Troquer sa vieille chaudière par un nouveau modèle permet de moins polluer et de d'émettre moins de gaz à effet de serre en raison des nouvelles règlementations.

  5. Baisser le chauffage en quittant le domicile

    Baissez le chauffage de votre habitat dès que vous vous absentez et le baisser au minimum lorsque vous vous absentez pour de plus longues périodes vous permettra de réaliser de sérieuses économies.

  6. Piéger la chaleur

    En fermant les volets la nuit et en les laissant fermés pendant la journée, vous éviterez les déperditions de chaleur. Toutefois, n'oubliez pas d'aérer votre maison 15 minutes par jour, le matin ou le soir en revenant du travail, afin de renouveler l'air intérieur.

  7. Programmer les radiateurs

    La régulation automatique et un système de programmation permet d'éviter le gaspillage et d'accéder à un confort certain. La régulation permet de maintenir la température ambiante à une valeur choisie (la température de consigne) en prenant en compte les évolutions de la température extérieure et les apports gratuits de chaleur (soleil, appareils de cuisson, etc.). Des thermostats adaptés à tous types de chauffages (planchers chauffants, électriques...) et à chaque pièce de la maison existent.

  8. Utiliser au maximum la lumière naturelle

    Pour lire, écrire ou travailler, placez-vous de préférence près d'une fenêtre exposée. De même, pensez à bien situer les plans de travail de la cuisine ou du bureau. L'éclairage représente en moyenne 15 % de ma facture d'électricité (hors chauffage, eau chaude et cuisson).

    Gardez à l'esprit que la consommation d'énergie par habitant des pays de l'OCDE est en moyenne 10 fois supérieur à celle des régions en développement, et presque 4 fois plus que la moyenne mondiale.

  9. Eteignez les veilles des appareils électriques avec une multiprise munie d'un interrupteur

    Saviez-vous que les appareils électriques continuent à consommer de l'énergie en position de veille ? Ils sont responsables jusqu'à 10% sur votre facture d'électricité et 1% des émissions mondiales de CO2. 

    Les multiprises à interrupteur vous permettent d'éteindre tous vos appareils en partant et d'éviter ainsi les consommations cachées.

  10. Acheter ses appareils en fonction de l'étiquette énergie

    Divisez votre consommation d'énergie pour le froid par 3 ou plus en achetant un réfrigérateur ou un congélateur performant, signalé par la lettre A, A+ voire même A++ sur l'étiquette énergie. Cette étiquette figure aussi sur les lave-linge, les lave-vaisselle, les sèche-linge et les ampoules électriques : vous saurez ainsi qui est sobre... et qui l'est moins. 



    Célia Garcin