Écotourisme : quels labels pour des vacances durables?

Publié Le 24 Mai 2011 à 09h58
 
Dans la jungle des labels environnementaux, les logos consacrés aux hébergements touristiques prolifèrent. Comment y voir plus clair et ne pas se faire prendre au piège du Greenwashing ? Découvrez les écolabels à connaître pour un tourisme responsable et durable.
DOSSIER SPECIAL
1/6
Tourisme durable : l'écolabel Européen
Tourisme durable : l'écolabel Européen

Un label est un signe de reconnaissance attribué à une entreprise ou à une association après vérification (généralement par l'AFNOR) du respect d'un cahier des charges précisé, par une personne extérieure à l'entreprise ou l'association labellisée.

Les différents labels du tourisme durable permettent d'obtenir une garantie sur le respect de certains critères sociaux et environnementaux, avec des différences de degrés dans la démarche. Si ces labels ne permettent pas de certifier une éthique pérenne dans le temps, ils permettent cependant de vérifier que les hôteliers et tours opérateurs ont respecté leurs engagements.

Notez toutefois que de nombreux acteurs du tourisme sont engagés dans une démarche environnementale mais n'ont pas engagé les démarches de labellisation en raison des contraintes financières et administratives qui y sont liées. En effet, l'obtention d'un label a un coût (entre 200 et 10000 € selon la structure...) et nécessite un budget qui peut être trop lourd pour les petites structures. L'absence de label de tourisme durable ne signifie donc pas pour autant que la structure ne respecte par l'environnement.
Mais parce que de plus en plus d'établissements touristiques affichent fièrement leur label, voici un éclairage sur les plus fréquents.

Ecolabel Européen

L'Ecolabel européen garantit de faibles impacts environnementaux tout au long du cycle de vie de la structure. Les consommateurs retrouvent l'Ecolabel européen partout dans l'Union européenne, en Norvège, au Liechtenstein et en Islande.

Décernée par la Commission européenne il garantit :

- Une consommation d'énergie limitée
- Une consommation d'eau limitée
- Une production de déchet réduite
- L'utilisation de ressources renouvelables et de substances moins dangereuses pour l'environnement
- L'éducation et la communication auprès des clients en matière d'environnement

Pour découvrir la liste des établissements certifiés : www.ecolabels.fr

La Clef Verte

Crée en 1994, la Clef Verte est un programme international d'éducation à l'environnement. En vue de récompenser les hébergements touristiques pour leur gestion environnementale, un label est décerné chaque année à différents types d'établissements (campings, hôtels, gîtes ruraux.)

De nombreux critères sont à respecter pour l'obtenir, en voici les grandes familles :

- Le respect de la législation, l'établissement de projets environnementaux sur 2 ans, l'implication des fournisseurs en matière environnementale
- La pratique du tri sélectif et la gestion raisonnée des déchets
- Une gestion maîtrisée de l'énergie : suivi régulier des consommation, isolation des bâtiments chauffés, utilisation d'énergies renouvelables et d'ampoules basse consommation.
- La gestion raisonnée de l'eau
- L'éducation à l'environnement des employés et la sensibilisation des clients

En savoir plus : www.laclefverte.org

ATR (Agir pour tourisme responsable)

La certification internationale " Agir pour un tourisme responsable " veut sensibiliser voyageurs et acteurs du tourisme sur l'impact qu'ils ont sur leur lieu de vacances. Sa particularité est qu'elle est attribuée selon des critères de respect des cultures et du patrimoine local ainsi que de distribution équitable des retombées touristiques. Le système de contrôle repose sur une démarche volontaire. Si les critères ne sont pas tous respectés mais si l'opérateur s'est engagé d'une manière significative dans une démarche de progrès, il peut bénéficier d'un délai supplémentaire avant de voir son label retiré. Si une majorité de critères ne sont pas respectés ou si les efforts de la structure auditée s'avèrent insuffisants, le label est purement et simplement retiré.

Quelques exemples de critères garantis par ATR :

- Le voyagiste limite les groupes à 15 personnes en ce qui concerne les voyages d'aventure et à 25 pour les autres voyages.
- Le voyagiste a mis en place et applique au siège de son entreprise une politique de gestion environnementale.
- Le plan de formation de l'ensemble du personnel comprend des actions de sensibilisation au respect des cultures et des populations d'accueil, de l'environnement et de la préservation du patrimoine local.

En savoir plus : www.tourisme-responsable.org

Gîtes Panda

Si vous cherchez un hébergement à la fois respectueux de l'environnement et implanté dans une nature intacte, ce label risque de vous intéresser. Créé par le WWF il est consacré aux Gites de France (gîte rural, chambre d'hôtes, gîte de séjour, gîte d'enfants) qui sont généralement situés dans un Parc naturel régional ou national. On recense près de 300 gîtes Panda sur l'ensemble du territoire français.

Le label est attribué selon des critères qui se répartissent autour de 3 grands piliers :

- Une situation dans un environnement naturel de qualité
- Le prêt d'équipement dédié à l'observation de la nature et des documents d'informations spécifiques
- Une gestion par des propriétaires ou responsables soucieux de préserver l'environnement

Une démarche de progrès (appelée Projet Personnel) est attendue des candidats. Ce projet doit être élaboré avec l'aide du Parc Naturel, puis validé et suivi, dans sa phase de mise en oeuvre. Le renouvellement du Label Gîtes Panda, réside en grande partie sur sa bonne réalisation.

Plus d'infos sur le site www.gites-panda.fr

Pavillon Bleu

Certainement le plus connu, ce label est décerné chaque année aux stations balnéaires et ports de plaisance les plus engagés dans une démarche durable de respect de l'environnement. Il permet de connaître ainsi le degré de propreté de la plage où l'on souhaite passer ses vacances. Mais plus exactement, il définit de nombreux critères qui rentrent dans les catégories suivantes :

- Une politique d'éducation à l'environnement
- Une démarche de qualité environnementale
- La gestion de l'eau raisonnée
- Les déchets sont deux critères primordiaux.

Pour consulter les ports et plages lauréats 2011 : http://www.pavillonbleu.org/palmares-2009/laureats-ports-2009/laureats-ports-2009-metropole.html

Ecogîtes

Les Gîtes de France sont aujourd'hui le premier acteur de l'accueil touristique chez l'habitant en milieu rural. Jusqu'ici les Gîtes de France valorisaient l'économie rurale et protégeaient le patrimoine bâti. Aujourd'hui, de plus en plus de propriétaires souhaitent approfondir la démarche en y ajoutant les volets préservation des ressources naturelles (économies d'eau, tri sélectif) et énergies renouvelables.

Un label baptisé " Ecogîtes ", initié par la fédération de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est ainsi en cours de création au niveau national. Il répondra principalement à des critères de cohérence globale avec l'environnement bâti ou naturel afin de contribuer au respect ou à l'amélioration du paysage préexistant. Il existe déjà une vingtaine de gîtes labellisés Ecogîtes en France.

Il existe bien d'autres labels, moins répandus. Le foisonnement de ces écolabels peut d'ailleurs être contre-productif car le public et les professionnels s'y perdent et ne font plus la distinction entre chartes d'engagement et labels certifiés. Au niveau mondial, plusieurs agences des Nations unies travaillent avec des organisations professionnelles internationales et des ONG sur la mise en place d'un organisme de régulation. Dans l'attente de critères d'évaluation plus homogènes, on parie donc sur la curiosité et l'intuition des touristes pour faire le bon choix !

Pour plus d'informations, consultez le site www.voyageons-autrement.com

Alicia Muñoz

A lire aussi : 6 agences et sites de voyage éco-responsables

Éco-tourisme : découvrez tous les plus beaux établissements de charme en France

Cet été, partez en vacances pour protéger la planète !