Bioaddict



Ecover récupère le plastique marin pour fabriquer ses propres emballages

Publié Le 2 Décembre 2013 à 17h38
 
La marque de produits d'entretien et de lessives écologiques Ecover se lance dans une nouvelle aventure : le plastique "marin". Le concept ? récupérer les emballages plastiques dans les océans pour les réutiliser dans la fabrication de ses propres emballages.
Dés avril 2014, les bouteilles Ecover seront fabriquées avec 10% de "plastique marin" repêché en mer

Après avoir créé en 2011 le "plantastique", un nouveau matériau pour ses emballages (PE végétal 100% à base d'éthanol de canne à sucre), la marque Ecover va encore plus loin en récupérant les déchets plastiques des océans pour les réutiliser dans la fabrication des emballages de ses produits.

Ecover avait en effet franchi un grand pas en 2011 avec la création du PE végétal 100% à base d'éthanol de canne à sucre pour emballer ses produits. Ce plastique biosourcé est 100% renouvelable, réutilisable et recyclable. Cependant, cette solution pouvait à long terme faire craindre une surexploitation agricole. Conscient de ce problème et fidèle à sa volonté de mieux préserver l'environnement et les ressources naturelles, la marque a souhaité innover à partir de matériaux déjà utilisés et non recyclés. Ainsi, dés avril 2014, les prochaines bouteilles Ecover seront fabriquées à partir de trois plastiques différents : le "plantastique", le PET recyclé et 10% de "plastique marin", repêché en mer par les marins pêcheurs partenaires et volontaires.

Une idée solidaire entre militants écologistes, marins pêcheurs et recycleurs

Pour récupérer les plastiques dans les océans, Ecover s'appuie sur l'association "Waste Free Ocean", qui équipe de chaluts "Thomsea" les bateaux pour permettre aux marins pêcheurs de récupérer le plastique en mer. Des bacs collectant ces déchets marins sont d'ores et déjà en place dans plusieurs ports européens, connus pour être des zones de concentration de macro-déchets, dont le Havre (Seine Maritime), Saint Jean de Luz (Pyrénées atlantique) et Saint Mandrier (Var), pour la France.

Ce plastique est ensuite trié, puis acheminé vers l'usine de recyclage "Closed Loop Recycling" à Dagenham en Angleterre, à proximité de Londres. Enfin, les éléments à recycler sont transférés au plasturgiste "Logoplaste" (situé à Reading en Angleterre), chargé de fabriquer les emballages Ecover en assemblant les trois différents plastiques.

Voici donc une belle initiative de l'entreprise belge Ecover qui développe déjà depuis 35 ans des produits écologiques à base d'ingrédients d'origine végétale et minérale et dont les usines (situées à Malle en Belgique et à Boulogne-sur-mer en France) sont de plus éco-conçues.

Mathilde Emery


Acceuil Biomap
LA GRANDE FERME
26, rue de la Salle Alimentation bio Supermarché bio Voir la fiche