Bioaddict



Energies renouvelables dans l'UE : la France à la traîne

Publié Le 16 Avril 2011 à 09h01
 
Si la part des énergies renouvelables a presque doublé entre 1999 et 2009 dans l'Union Européenne, la France n'a enregistré qu'une augmentation de 1% de la production de cette énergie.

En 2009, le pétrole était la principale source d'énergie dans l'UE27, représentant 37% de la consommation totale intérieure brute d'énergie. Des changements sont toutefois intervenus au cours des dix dernières années dans les sources d'approvisionnement de la consommation intérieure brute d'énergie, précise Eurostat, l'organisme statistique de l'Union Européenne.

Ainsi, la part de l'énergie renouvelable a presque doublé, passant de 5% de la consommation intérieure brute d'énergie en 1999 à 9% en 2009.

Celle du gaz est passée de 22% à 24%.
La part de l'énergie nucléaire est restée pratiquement stable à 14% au cours de cette période.
Celle du pétrole a diminué de 39% à 37% .
Celle des combustibles solides est passée de 18% à 16%.

Energie renouvelable : la principale source d'énergie en Lettonie et en Suède

Le pétrole représente toujours une part importante de l'approvisionnement énergétique à Malte (100% de la consommation intérieure brute d'énergie), à Chypre (96%), au Luxembourg (63%), en Grèce (55%), en Irlande (52%) et au Portugal (50%). En France, il est passé de 36% en 1999 à 33,7% en 2009.

Concernant le gaz, les consommations les plus fortes se situent aux Pays-Bas (43%), en Italie et au Royaume-Uni (38% chacun) et en Hongrie (36%). En France sa consommation a augmenté et est passée de 13,4% à 14,6%.

Les parts les plus élevées pour les combustibles solides sont observées en Estonie (58%), en Pologne (54%), en République tchèque (41%) et en Bulgarie (36%). En France cette part a diminué pour passer de 6,1% à 4,3%.

Quant à l'énergie nucléaire, c'est en France qu'elle est la plus importante (40%). Elle est passée de 39,9% en 1999 à 40,2% en 2009. Elle est suivie par la Lituanie (34%) et la Suède (29%).

Enfin, concernant l'énergie renouvelable, qui comprend l'hydroélectricité, l'éolien, la biomasse, la géothermie et l'énergie solaire, c'est en Lettonie qu'elle est le plus développée (36%), suivie par la Suède (34%), l'Autriche (27%) et la Finlande (23%). En France elle ne représente que 7,5%.

Energie renouvelable: le Danemark, la Suède, l'Allemagne et le Portugal donnent l'exemple

La part de l'énergie renouvelable dans l'approvisionnement énergétique a augmenté dans tous les États membres entre 1999 et 2009.

Les plus fortes hausses ayant été enregistrées au Danemark (de 8% de la consommation totale intérieure brute d'énergie en 1999 à 17% en 2009), en Suède (de 27% à 34%), en Allemagne (de 2% à 8%), au Portugal (de 13% à 19%), en Slovaquie (de 3% à 7%), en Autriche (de 23% à 27%), en Lettonie (de 32% à 36%), en Espagne (de 5% à 9%), en Slovénie (de 9% à 13%) et en Hongrie (de 3% à 7%).

La France, du fait de son investissement massif dans l'énergie nucléaire, n'a augmenté sa part d'énergie renouvelable que de 1% en dix ans passant de 6,5% à 7,5%. Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

H de M

A lire aussi : Énergies renouvelables : les Français ont confiance

Énergies renouvelables : les Français sont prêts à s'équiper !