Bioaddict



Enquête peintures, santé et environnement : Dites oui aux peintures naturelles !

 
Les peintures classiques renferment des substances toxiques pour la santé mais aussi pour notre environnement, en particulier des composés organiques volatils (COV). Respectant des critères de performances, les peintures naturelles garantissent un cycle de vie respectueux de la nature et de notre bien-être.
DOSSIER SPECIAL
Pour les peintures, il existe quatre grandes familles de constituants selon la FIPEC, la Fédération des industries des peintures, encres, couleurs, colles et adhésifs :

- les liants, qui donnent de la consistance et de la transparence à la peinture.
- les solvants, qui donnent sa fluidité à la peinture pour permettre la fabrication et l'application. Leurs composés organiques volatils sont particulièrement nocifs, à l'instar du white-spirit, du trichloréthylène ou de l'acétone.
- les additifs, qui modifient certaines propriétés de la peinture ou en apportent de nouvelles (additifs anti-mousse, anti-nuançage, absorbeur UV, fongicide, siccatif, etc.)
- les matières pulvérulentes, soit les pigments qui apportent des propriétés optiques (opacité, couleur) ou d'autres propriétés spécifiques (anticorrosion, résistance au feu...). Les plus dangereux contiennent des métaux lourds (plomb,cadmium, cobalt, chrome), polluants et toxiques même à très faible dose

Et les peintures à l'eau?

" Dans l'esprit du public, les peintures à l'eau ne présenteraient aucun risque : la forte proportion d'eau dans leur formulation les rend effectivement moins agressives pour la santé que la peinture en phase solvant. Mais c'est oublier qu'elles contiennent encore en pourcentage variable de solvants, pigments, charges et adjuvants qui sont sources de risques ", d'après l'Inrs, l'Institut national de recherche et de sécurité, qui a étudié la composition, les risques toxicologiques, les mesures de prévention des peintures à l'eau.

Les peintures classiques représentent un danger pour la santé de l'être humain et de l'environnement. Les Composés Organiques Volatiles (COV : minuscules poussières qui se détachent jour après jour des peintures) contenus dans ces peintures sont en effet dangereux.

Le choix de le peinture écologique

Les matières premières constituants les peintures naturelles proviennent le plus possible de ressources naturelles renouvelables et ne sont pas toxiques. Les peintures naturelles et écologiques n'émettent pas ou très peu de COV et sont donc inoffensives pour la santé.

Leur fabrication est beaucoup moins dommageable pour l'environnement que les peintures de synthèse; Les peintures naturelles et écologiques sont biodégradables. Leur production consomme peu d'énergie et produit peu de déchets. Leur charge sur l'environnement est minime.

Les peintures naturelles et écologiques sont vivement conseillées pour les pièces où l'on passe beaucoup de temps : chambres, bureaux, crèches, écoles, hôpitaux, ... sans oublier les pièces où séjournent les nouveaux nés et les jeunes enfants.

Lire l'interview de Sarah Santin : éco-designer.