Environnement : les engagements de François Hollande

Publié Le 14 Septembre 2012 à 13h39
 
François Hollande a ouvert ce matin la conférence environnementale, qui se déroulera sur deux jours à Paris en présence de 14 ministres et 300 représentants d'ONG. Fermeture de Fessenheim, rénovation thermique, refus des gaz de schiste, création d'une Agence nationale de la biodiversité : le chef de l'Etat a rassuré les écologistes.

Lors de son discours d'ouverture ce vendredi 14 septembre à 10h30, le chef de l'Etat a annoncé :

  • la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim à la fin de l'année 2016. "Tous les emplois seront préservés", a assuré le Président.
  • la rénovation thermique, qui est "une des grandes priorités de (son) quinquennat". François Hollande a ainsi annoncé " la mise aux normes énergétiques de 1 million de logements par an ". A l'issue de son quinquennat, 4 millions de logements anciens peu ou mal isolés devraient avoir été traités. Par quels financements ? " Le doublement des plafonds du Livret 1 et du Livrement Développement Durable ", y pourvoira en partie. De même que " le produit de la mise aux enchères des quotas d'émission de CO2 ".
  • le rejet "sans attendre" de sept demandes de permis d'exploration d'hydrocarbures non conventionnels (gaz de schiste). " En l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huiles de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd'hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement ", a t-il justifié.
  • la création d'une Agence nationale de la biodiversité;
  • qu'une part des fonds de la Banque publique d'investissement sera allouée à l'innovation dans les nouvelles énergies comme les filières éoliennes et photovoltaïques;
  • que la France accueille la conférence de l'ONU sur le climat en 2015, date à laquelle doit être conclu le futur accord global pour tenter de contenir à +2°C le réchauffement global de la planète.

Le chef de l'Etat a prévenu que " certaines mesures seront engagées dès la fin de la conférence ", notamment le plan de rénovation thermique des logements ainsi que des mesures de relance des énergies vertes.

Stella Giani