Bioaddict



good news

Etudier les effets du changement climatique sur l'aflatoxine B1 dans les céréales afin éviter les contaminations alimentaires

Publié Le 21 Juillet 2009 à 05h30
 
L'Autorité européenne de sécurité des aliments vient de lancer un appel à propositions afin d'étudier l'augmentation potentielle des aflatoxines B1 dans les céréales au sein de l'UE. Le but étant de fournir des indications sur une éventuelle contamination alimentaire émergente, due au changement climatique, par les mycotoxines au sein de l'UE.
L'aflatoxine B1 est une mycotoxine engendrée par des moisissures qui se développent sur certaines céréales , dont le maïs, le blé et le riz. Elle est particulièrement répandue dans les climats chauds et humides. Elle est carcinogène, c'est-à-dire qu'elle peut provoquer le cancer.

Le projet rassemblera et analysera des données sur l'aflatoxine B1 pour développer des modèles prédictifs, de définir des scénarios à travers divers scénarios de changement climatique et des cartes. Ces données mettront en évidence les futures contaminations potentielles des cultures de céréales.

C'est l'unité " Risques émergents " de l'EFSA qui coordonne ce projet. Les organisations scientifiques désignées par les États membres de l'UE ont jusqu'au 7 septembre 2009 pour soumettre leurs propositions. Les organisations sélectionnées recevront une subvention de l'EFSA qui pourra atteindre un montant de 250 000 €.