Bioaddict



Gaz de schiste : Le Québec n'en veut pas non plus

Publié Le 23 Juin 2011 à 17h26
 
DOSSIER SPECIAL

Plus de 10 000 québecois ont défilé le 18 juin dans le centre ville de Montréal pour manifester leur opposition au gaz de schiste. Le mot d'ordre était " Non aux énergies redoutables, Oui aux énergies renouvelables ! ".

Les manifestants venus de Québec, de la Montérégie et du Bas-Saint-Laurent réclamaient un moratoire sur l'exploration des gisements de gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent. Les techniques utilisées pour la fracturation hydraulique risquent en effet de contaminer les nappes phréatiques alors que l'approvisionnement en eau des trois-quarts des 30 000 fermes québécoises dépend à 80% des eaux souterraines.

Suite aux vives protestations de mars dernier, le Gouvernement québecois a commandé une étude pour évaluer l'impact environnemental de l'exploitation des gaz de schistes. Cette étude devrait conditionner la poursuite ou l'arrêt des explorations.

Hervé de Malières