Bioaddict



Glyphosate : fin du " 100% naturel " pour les barres de céréales Nature Valley

Publié Le 6 Septembre 2018 à 09h42
 
General Mills a décidé de renoncer à la mention " 100% Natural " sur ses barres de céréales granola Nature Valley. Il coupe ainsi court à une action en justice de trois associations de consommateurs américains qui ont trouvé du glyphosate dans ce produit et estiment que cette mention trompe les consommateurs.
General Mills a décidé de renoncer à la mention " 100% Natural " sur ses barres de céréales granola Nature Valley suite aux plaintes d'associations de consommateurs américains qui ont trouvé du glyphosate dans ce produit.

 

L'industriel de l'agroalimentaire General Mills (marques Yoplait, Géant vert, Häagen-Dazs, Nature Valley...), basé aux Etats-unis, a préféré renoncer à la mention " 100% naturel " sur ses barres de céréales granola Nature Valley plutôt que d'affronter en justice trois associations de consommateurs qui estimaient cette mention trompeuse, selon le journal américain USA Today.

The Organic Consumers Association (l'Association des consommateurs biologiques), Moms Across America et Beyond Pesticides ont déposé plainte en 2016 contre General Mills alléguant que l'étiquette qui indiquait que le produit est "Fabriqué avec de l'avoine 100% naturelle à base de céréales complètes" ne pouvait laisser imaginer que l'avoine utilisé contenait des résidus d'un herbicide toxique, le glyphosate, très abondamment utilisé, notamment dans le Roundup de Monsanto.

L'accord avec General Mills : une première étape

"Aucun consommateur raisonnable, voyant ces représentations, ne s'attendrait à ce que l'avoine ou des ingrédients contenus dans les produits contiennent quelque chose d'anormal", peut-on lire dans un extrait de la plainte.

Or, selon la plainte, des tests effectués par un laboratoire indépendant ont révélé que la quantité de glyphosate contenue dans les produits de Nature Valley était de 0,45 partie par million. Les normes de l'EPA sont bien supérieures à 30 parties par million. Mais l'EPA a classé en 2015 le glyphosate comme " cancérogène probable ".

" Des accords comme celui avec General Mills ne sont qu'une première étape ", a déclaré Katherine Paul, directrice associée de l'Association des consommateurs biologiques, dans un communiqué. " Nous devons encore chercher une solution à long terme au problème de l'utilisation du mot " naturel " de manière à ne pas induire les consommateurs en erreur. "

Le porte-parole de General Mills, Mike Siemienas, a déclaré que la société avait choisi de " se passer du litige " et de se concentrer sur la création de produits contenant 100% d'avoine complet. " Nature Valley est confiant dans l'exactitude de son label ", a déclaré la firme dans un communiqué.

AF Roger