Bioaddict



Idée cadeau : un manuel pour survivre "dans la jungle du bio"

Publié Le 13 Février 2012 à 11h20
 
Qu'est ce que la locavore attitude ? Comment trouver un jardin partagé en ville ? Que signifie "buycott" ? Ce manuel de survie pourrait tout aussi bien s'appeler "le bio pour les nuls". Clair et concis, c'est le cadeau à offrir à votre entourage néophyte pour le convertir à l'écologie en douceur et de manière ludique. Adèle Pedrola, auteur convaincue des bienfaits de la consomm'action, nous présente son bel ouvrage.
Manuel de Survie Dans la Jungle du bio, Adèle Pedrola, Ed. Tournez la page

Bioaddict.fr : Comment vous est venue l'idée de ce livre ?

Adèle Pedrola : Quand les éditions Tournez la page m'ont contacté en me proposant d'écrire sur un sujet de société dont je me sentais proche, j'ai choisi sans hésiter le bio et la consommation durable. D'abord parce que j'avais déjà travaillé sur cette thématique précédemment en tant que rédactrice et surtout car j'avais envie personnellement de démêler le vrai du faux et d'en savoir plus.

Je me demandais si cela nécessitait un réel effort d'agir en consommateur responsable, s'il fallait être plus intelligent que la norme pour repérer les véritables produits bio et éviter de se faire berner avec un emballage vert forêt tendance écolo...

-Pourquoi avoir choisi la forme du manuel de survie ? Est-ce si difficile de consommer écolo au quotidien ?

Pour beaucoup, cela semblait fastidieux de chercher à comprendre, contrariant de changer sa façon de faire les courses, et limite un peu psychorigide d'appliquer le tri sélectif comme de manière correcte. Pendant toute la phase de recherche d'informations et d'élaboration de la structure du livre, j'avais en tête d'écrire un ouvrage détendu, qui tirerait au clair un maximum d'idées reçues, tout en proposant des solutions et des astuces pratiques. Simplement pour prouver que ce n'est pas si compliqué d'être un consommateur responsable.

- Etiez-vous alors consommatrice de produits bio ? Ou bien l'êtes vous devenue par la suite ?

Avant de commencer mon travail sur "Dans la jungle du bio", je ne consommais qu'occasionnellement des produits bio ou responsables. Je savais quelque part que c'était mieux pour tout le monde, et puis j'avais l'impression agréable et un peu naïve de faire une bonne action. Je me préoccupais d'être responsable sans trop savoir comment bien faire !

Par la suite, quand j'ai commencé à plonger mon nez dans la documentation spécialisée, les choses ont nettement changé. J'ai beaucoup appris sur les kilomètres parcourus par les produits, sur l'utilisation des pesticides et leurs dégâts sur la santé et l'éco-système, sur les alternatives possibles déjà utilisées et éprouvées dans d'autres pays du monde, sur les composants de nombreux produits de beauté, sur la sensibilité des plus petits à tout ce qui est toxique et dont je n'avais pas la moindre idée...

Alors j'ai fait mes premiers pas dans les magasins bio, j'ai pu constater que beaucoup de produits étaient loin d'être hors de prix par rapport aux commerçants standards. Je me suis tournée vers le commerce équitable pour le chocolat ou le café par exemple, j'ai scruté d'un oeil suspect les étiquettes indiquant les provenances des aliments, j'ai révisé mes fruits et légumes de saison, j'ai largement resserré ma sélection de produits d'entretien, idem pour les cosmétiques... Ma consommation est devenue progressivement plus responsable, grâce à des petites actions qui, sans chambouler mon quotidien, l'ont selon moi amélioré.

- Dans votre manuel, vous parlez de consommation durable en général, est-ce parce que vous considérez la bio comme un tout ou une démarche militante ?

Je ne suis pas très à l'aise avec le côté militant, car loin de moi l'idée de marteler le pavé avec une pancarte qui dirait : "mangez bio parce que c'est mieux"... En revanche, je pense effectivement que la consommation de produits bio s'inscrit dans une démarche plus large, personnelle ou collective, respectueuse des hommes et de l'environnement. Il n'y a rien d'interdit ni d'obligé. C'est à chacun de décider de comment réduire son impact sur la planète, en fonction de ses convictions.

Avec "Dans la jungle du bio", j'ai voulu proposer des clés aux consommateurs afin qu'ils puissent consommer au quotidien de façon simple, responsable et sur-mesure, qu'il s'agisse de faire ses courses, cuisiner, choisir son mode de transport, se laver, jardiner, s'habiller, déboucher son évier, faire des travaux ou même partir en vacances ! A chacun de piocher dedans, de voir midi à sa porte et peut-être de conjuguer ensuite ces astuces à tous les temps.

Propos recueillis par Alicia Muñoz