Bioaddict



Jardinage : Botanic remplace vos pesticides par des produits écologiques

Publié Le 27 Septembre 2016 à 11h29
 
Vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre, Botanic renouvelle son opération de collecte des pesticides auprès des particuliers pour détruire ces produits toxiques pour la santé et l'environnement et les remplacer par des produits écologiques avec un bon d'achat de 5 euros offert pour chaque produit rapporté.
Le 30 septembre et 1er octobre 2016, l'enseigne de jardinerie Botanic renouvelle son opération de collecte des pesticides auprès des particuliers pour détruire ces produits toxiques pour la santé et l'environnement et les remplacer par des produits écologiques avec un bon d'achat de 5 euros offert pour chaque produit rapporté.

 

Botanic, la seule enseigne de jardinerie à avoir retiré les pesticides et engrais chimiques de tous ses magasins (depuis 2008), renouvelle sa grande collecte de pesticides dans ses 66 magasins répartis sur toute la France le vendredi 30 septembre et le samedi 1er octobre 2016. En échange des produits rapportés, Botanic offrira un bon d'achat de 5 € (à partir de 35 euros d'achat) à valoir sur les 800 solutions pour jardiner au naturel et sur les produits du marché bio.

Organisée au printemps dernier dans le cadre de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, la précédente édition a permis de collecter plus de 8 tonnes de pesticides. Et depuis la mise en place de cette collecte en mars 2014, c'est plus de 30 tonnes de pesticides qui ont déjà été collectées et détruites par Botanic !

" Sur un gisement annuel estimé entre 50 000 et 70 000 tonnes de déchets spécifiques ménagers (dont les pesticides utilisés au jardin), les déchetteries des collectivités ne collectent aujourd'hui qu'environ 20 000 tonnes par an. Ce qui signifie que le reste va dans les poubelles, les éviers, les toilettes... ou vieillit au fond des placards, de la cave, du garage ou du jardin, alors que ce sont des déchets dangereux pour la santé et l'environnement ! Cette opération a pour objectif d'agir une fois de plus concrètement et de proposer à un large public de jardiner au naturel en se débarrassant des pesticides chimiques " explique l'enseigne Botanic.

Collecte des pesticides chez Botanic, mode d'emploi :

- Les produits doivent être rapportés dans leur emballage d'origine (bidon/boîte) afin de permettre leur identification et leur tri.
- Les produits collectés concernent aussi bien les produits entamés que ceux non utilisés.
- La collecte englobe tous les produits phytopharmaceutiques EAJ (Emploi Autorisé dans les Jardins), hors engrais et produits professionnels.

Après la collecte ?

Tous les produits collectés seront pris en charge par la société Triadis, spécialiste de la gestion des déchets. Ils seront acheminés vers des centres de traitement agréés en vue de leur élimination.

Jardiner sans pesticides, c'est possible !

"Pour se passer d'engrais chimiques dans un environnement envahi par les molécules développées en laboratoire, nous proposons de nombreuses solutions alternatives" explique Botanic. "Dans nos magasins, on propose ainsi des semences, des plants potagers et aromatiques bio ainsi que tous les produits nécessaires pour cultiver de manière écologique : terreaux, amendements, engrais et produits de traitement. Pour accompagner les jardiniers dans cette démarche de bon sens écologique, nous suggérons plus de 800 solutions alternatives pour la réalisation d'un jardin responsable. Dans nos magasins, des points-conseils ont été mis en place afin de proposer des techniques sans pesticides. Ces recommandations vont du choix de plantes au désherbage écologique. Parmi les conseils prodigués, vous trouverez l'emploi de larves de coccinelles européennes pour combattre les pucerons, du purin d'orties comme engrais naturel ou encore le désherbage écologique grâce à des solutions mécaniques."

Repenser le jardinage

Le jardinage écologique ne se résume pas à remplacer un traitement chimique par un traitement naturel. C'est une autre philosophie et d'autres pratiques. Ainsi, comme en médecine chinoise, et sachant qu'une plante cultivée dans de bonnes conditions se défend toute seule, le jardinier est d'abord là pour prévenir. Une maladie ou l'attaque d'un ravageur n'est, dans la plupart des cas, que le symptôme d'un dysfonctionnement ou d'une mauvaise pratique : carence nutritive, sols tassés, arrosages trop fréquents, variété mal adaptée à la région. Il faut d'abord chercher à renforcer les défenses naturelles de la plante, le traitement curatif n'étant que la solution de dernier recours. Pour démarrer du bon pied, la meilleure manière de fertiliser un sol, c'est de le nourrir de matière organique. Pour cela, il faut un bon équilibre entre part active (compost) et passive (enrichissement naturel des sols par la décomposition des matières organiques qui s'y déposent). La nature est bien faite, aidons-là, mais laissons-là aussi s'exprimer.

Voici donc une belle opération initiée par Botanic pour détruire les pesticides, découvrir des produits écologiques, pour jardiner au naturel et rendre le monde plus bio !

Retrouvez la liste des magasins Botanic sur le site www.botanic.com.

Mathilde Emery