L'ambitieux programme de Stéphane Le Foll pour l'agriculture bio

Publié Le 10 Juin 2013 à 11h13
 
En présentant le projet d'agro-écologie pour la France "Ambition bio 2017" notre ministre de l'Ecologie Stéphane Le Foll vient d'annoncer son programme pour le développement de l'Agriculture Bio. Il veut doubler les surfaces cultivées d'ici 2017 et prendre des mesures pour encourager la consommation de produits bio.
1/4
Stéphane LE FOLL, Ministre de l'Agriculture, de...
Stéphane LE FOLL, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, a présenté le 31 mai les grandes orientations du programme " Ambition Bio 2017 ".

Parce que l'agriculture bio, sans pesticides et sans engrais de synthèse, sans antibiotiques, sans produits hormonaux , sans irradiations, sans hydroponie... c'est bon pour la santé des agriculteurs et des consommateurs, c'est bon pour l'environnement, c'est bon pour la biodiversité, et c'est bon pour l'économie et l'emploi. Parce qu'aussi " l'agriculture biologique s'appuie sur des entreprises à taille humaine qui ont, de tout temps, développé des produits innovants et participent au maillage du territoire ", Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, vient de présenter ses six axes prioritaires pour le développement de l'agriculture biologique et qu'il entend mettre rapidement en application " pour produire autrement et assurer la transition écologique ". Il veut ainsi :

- Développer la production en simplifiant les aides aux exploitants et en les rendant, plus attractives, avec l'engagement d'un apport d'au moins 160 millions d'euros par an en moyenne sur la période 2014/2020 (crédits européens et crédits du ministère) pour les aides à la conversion et au maintien dans la filière biologique des exploitations.

- Structurer les filières afin de permettre un développement équilibré de l'agriculture biologique avec en priorité : les projets grandes cultures, le développement des oléo-protéagineux.

- Développer la consommation et conquérir des marchés en renforçant la communication autour du bio, en sensibilisant les enfants et leurs parents et atteindre l'objectif de 20 % de produits bio dans la restauration collective d'Etat, et en développant l'exportation des produits bio français.

- Renforcer les programmes de recherche et développement pour et par l'agriculture biologique, mais également diffuser les bonnes pratiques et les savoir-faire vers les formes traditionnelles de production .

- Former les acteurs agricoles et agroalimentaires en renforçant la formation bio dans les établissements agricoles, mais également proposer une offre plus diversifiée de formations continues aux exploitants bio.

- Adapter la réglementation pour que celle-ci prenne mieux en compte les spécificités de l'agriculture biologique.

Marion Guillou, ancienne Présidente Directrice Générale de l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), Présidente du Conseil d'administration d'Agreenium, remettra le mardi 11 juin prochain son rapport sur l'agro-écologie à Stéphane Le Foll. Ce rapport, qui a pour objectif d' identifier tous les leviers de développement de nouveaux modèles agricoles, servira de base au Ministre pour concrétiser son programme.

Retrouvez la vidéo de la conférence de presse et le discours de Stéphane Le Foll sur le site agriculture.gouv.fr

Stella Giani