Bioaddict



bad news

La contamination de nos poissons d'eau douce par les PCB

Publié Le 19 Juin 2009 à 03h00
 
Lancement d'une étude nationale : Les consommateurs de poissons de rivière sont-ils plus exposés aux PCB que la population générale ?

Les PCB, ou PolyChloroBiphényles, et PCT ou PolyChloroTerphényles, sont des dérivés chimiques chlorés plus connus en France sous le nom de pyralènes et sont des composés chimiques potentiellement dangereux pour l'Homme sur le long terme. Depuis les années 1930, les PCB étaient utilisés dans l'industrie pour leurs qualités d'isolation électrique, de lubrification et de d'ininflammabilité. On les retrouvait comme isolants dans les transformateurs électriques et les condensateurs, comme lubrifiants dans les turbines et les pompes ou comme composants d'huiles. Leur utilisation est aujourd'hui complètement interdite en France et dans de nombreux pays.

Ces dérivés chlorés sont persistants dans l'environnement (dans les sols, les sédiments) et peuvent s'accumuler dans la chaîne alimentaire en particulier dans certains poissons de plusieurs cours d'eau français.

Pour répondre à cette préoccupation, le ministère chargé de la santé finance une étude nationale dite " d'imprégnation " coordonnée par l'agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), en collaboration avec l'institut de veille sanitaire.
Cette étude permettra de définir, selon les espèces de poisson et par population cible, des fréquences de consommation sans danger pour l'Homme. L'étude a débutée en mars 2009 et concerne 900 foyers de pêcheurs amateurs sur 6 zones de pêche. Plusieurs mois de collecte et d'analyse des données sont nécessaires. Les recommandations détaillées seront disponibles en février 2011.

L'étude se déroule sur six zones de pêche différentes :
- 4 zones contaminées par les PCB :
sur des secteurs de la Seine, la Somme, le Rhône, le Rhin et leurs affluents ;
- 2 zones non contaminées par les PCB : sur des secteurs de la Loire, la Garonne et leurs affluents.

voir les sources de l'infos