good news

La Suisse reconnue comme ange gardien de la biodiversité

Publié Le 3 Décembre 2012 à 17h58
 
Le Comité de la Convention de Berne, en charge de la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel, vient d'intégrer 37 sites suisses exceptionnels dans le " Réseau Emeraude " qui regroupe les sites de conservation de la biodiversité.

La Suisse peut être fière d'accrocher à son tableau d'honneur l'inscription officielle par le Comité permanent de la Convention de Berne de 37 sites de son territoire reconnus comme essentiels pour la conservation des espèces (y compris les espèces migratrices, menacées d'extinction et vulnérables), et des habitats menacés en Europe.

La Convention de Berne est un instrument juridique international contraignant dans le domaine de la conservation de la nature. Elle protège la plupart du patrimoine naturel du continent européen et s'étend à certains Etats africains. Son objectif est de conserver la flore et la faune sauvages et les habitats naturels, et de promouvoir la coopération européenne dans ce domaine.

Ces sites suisses sont les premiers à intégrer le " Réseau Emeraude", un réseau écologique européen qui regroupe des sites situés sur le territoire des Parties contractantes de la Convention de Berne, (dont l'Union Européenne), mais aussi sur celui de pays observateurs.

L'objectif fixé par le Comité permanent de la Convention de Berne est la mise en place opérationnelle du " Réseau Emeraude " à l'horizon 2020.

Cette distinction est en même temps une responsabilité pour la Suisse car elle va devoir renforcer les mesures déjà existantes dans le pays pour protéger ses sites et leur biodiversité à long-terme.

Stella Giani