Bioaddict



événement

Lancement de la 12ème édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides

Publié Le 19 Mars 2017 à 11h47
 
Entre le 20 et le 30 mars, se tiendra partout en France et dans 18 autres pays la 12ème "Semaine pour les alternatives aux pesticides" qui vise à informer des dangers sanitaires et environnementaux des pesticides et de promouvoir leurs alternatives. Marchés bio, conférences, ateliers jardinage au naturel, visites de fermes bio... Plus d'un millier d'événements sont programmés et tout le monde peut participer !
La Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) est une opération nationale et internationale
annuelle ouverte à tous visant à promouvoir les alternatives aux pesticides.

 

Impossible de passer à côté de la Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) organisée par les associations Générations futures et Action citoyenne pour une alternative aux pesticides (ACAP). Plus d'un millier d'événements (portes-ouvertes de fermes, expositions, conférences, ciné-débats, ateliers...) auront lieu pendant les dix jours de cette douzième édition, contre moins d'une centaine la première année. Toute les régions de France participent ainsi que 18 autres pays parmi lesquels la Belgique, l'Espagne, l'Autriche, l'Italie, le Canada, le Sénégal, ou encore l'Argentine. Portée par 40 partenaires et plus de 400 acteurs de terrain en France (associations, collectivités, agriculteurs, écoles, cinéma...), mais également par 21 partenaires internationaux, la SPAP 2017 montre la progression de la mobilisation de tous contre les pesticides.

Pour la première fois, la Fédération des conseils de parents d'élève (FCPE) et ses 310 000 familles adhérentes, se joignent au mouvement.  " L'Education nationale s'implique peu sur ces questions alors que la demande est forte. La FCPE a pris la décision de s'investir davantage. Elle a réalisé un dossier spécial l'an dernier sur les pesticides et les perturbateurs endocriniens. Elle participe à la SPAP cette année ", explique Alizée Ostrowski, chargée de mission.

Parmi les nouveaux soutiens de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, on compte également cette année le" Comité français de solidarité internationale" (CFSI) qui regroupe 21 organisations, et le "Réseau action climat" (RAC) qui en regroupe 25, ainsi que plusieurs ONG étrangères.

"Des organisations environnementales, des organisations agricoles et apicoles, des organisations de santé, des jardiniers, des parents d'élèves et associations de jeunesse, des consommateurs bio, des entreprises... la diversité des partenaires reflète bien l'ampleur de la mobilisation" se réjouit Générations Futures.

Des évènements partout en France ouverts à tous

Pour cette 12ème édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, des centaines d'événements sont programmés un peu partout en France : des conférences, des débats, des ateliers de jardinage naturel, des projections de films, des collectes de pesticides à supprimer, des visites de fermes, des marchés bio, des dégustations, des expositions, des ateliers cuisine et/ou de fabrication, des stands de sensibilisation, des balades découvertes... Pour découvrir les évènements organisés près de chez vous, rendez-vous sur le site www.semaine-sans-pesticides.fr.

Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, ces évènements ont pour but d'informer le grand public sur l'impact des pesticides sur la santé et l'environnement et de faire connaître les alternatives existantes. Tout le monde est invité à participer, des agriculteurs aux élus en passant par les enseignants, les cuisiniers, les médecins, les étudiants, les simples curieux ou encore les consommateurs...

Les temps forts

Le film " Zéro phyto, 100% bio ", dont la sortie nationale est prévue pour novembre 2017, sera projeté en avant-première dans plusieurs villes. Il montre des expériences de communes où les pesticides ont été supprimés des jardins, plates-bandes et cimetières avec succès, et souvent sans surcoût. Ce film met aussi en avant les pionniers de la restauration collective biologique et leurs partenaires : associations, entreprises, agriculteurs, ingénieurs, artisans qui ensemble contribuent à l'amélioration de la qualité des repas dans les collectivités.

L'association Générations Futures, en partenariat avec la FCPE et Kokopelli, organise un concours de dessin dans les écoles primaires depuis le 1er février et jusqu'au 30 mars 2017 sur le thème " Mon jardin au naturel".

Les magasins jardineries Botanic, qui n'ont pas attendu la Loi dite " Labbé " pour supprimer les pesticides chimiques de synthèse de leurs rayons puisqu'ils en sont débarrassés depuis 2008, organisent une nouvelle collecte de pesticides dans tous ses magasins les 24 & 25 mars et les 31 et 1er avril 2017. En échange des produits rapportés (qui seront ensuite détruits), un bon d'achat de 5 € sera remis sur place à chaque participant.

Partenaires de longue date de la SPAP, le réseau de magasins bio Biocoop a choisi cette année de se mobiliser en proposant à tous ses magasins d'organiser soit des petits déjeuners
de sensibilisation aux alternatives aux pesticides, soit des visites de fermes de producteurs locaux.

Pratique, Générations Futures a édité cette année un petit livret où sont expliquées de manière pédagogique les différentes alternatives aux pesticides existantes en agriculture, pour les collectivités, pour les jardiniers amateurs et à la maison. Ce petit livret sera distribué sur de nombreux évènements. Il est également possible de le télécharger en cliquant ici.

La 12ème Semaine pour les alternatives aux pesticides se déroulant quelques semaines avant les élections présidentielles, la grande soirée de clôture nationale organisée le 30 mars à Paris sera dédiée aux propositions des principaux candidats sur les questions de l'agriculture et de la santé environnementale.

Anne-Françoise Roger