Bioaddict



Le café bio : une alternative pour sauver l'écosystème


Sommaire
1 - D'où vient notre café ?
2 - Pourquoi choisir le café biologique ?
Publié Le 28 Mai 2009 à 02h03
 
Le café biologique concerne surtout de petites plantations en zone d'ombrage, où les agriculteurs récoltent à la main. Ces derniers n'utilisent ni engrais chimiques synthétiques, ni pesticides, ni organismes génétiquement modifiés (OGM), de la floraison à la maturation des fruits. " En diminuant les besoins en fertilisants, les systèmes agro- forestiers contribuent à réduire les pertes de nitrates par drainage et donc la contamination des nappes phréatiques " selon le CIRAD.

La gestion écologique des plantations de caféiers se traduit par du compostage, une rotation des cultures... Le sol est ainsi durablement fertile et les caféiers deviennent plus résistants aux maladies parasites et aux maladies ( la maladie la plus grave est l'anthracnose des fruits, due à un champignon : le Colletotrichum kahawae ).

" Le café biologique est produit à partir de méthodes visant à promouvoir un système agro-écologique viable et durable. Le café d'ombre est cultivé sous un couvert forestier, ce qui permet de préserver la biodiversité et de créer un habitat propice aux oiseaux migrateurs. "
Le paradoxe du café par Benoît Daviron, Stefano Ponte Editions Quae 2007

Un café est reconnu biologique lorsqu'il remplit plusieurs critères définis dans un cahier des charges. Il est reconnaissable par le label AB. Les normes de l'agriculture biologique sont définies par les autorités administratives, les organisations internationales (Codex alimentarius de la FAO/ OMS), la fédération internationale des mouvements de l'agriculture biologique (Ifoam) ou des organismes officiels et indépendants comme Ecocert et le Organic Crop Improvement Association (OCIA). Ces organismes contrôlent de la plantation des fruits du caféier à la commercialisation en passant par le transport.

Bon pour la planète et de qualité... le café bio a tout pour séduire.

Emilie Villeneuve

voir les sources de l'infos