Bioaddict



Le chanvre : un excellent isolant naturel


Sommaire
1 - Un excellent isolant
2 - Un composant écologique
3 - L'utilisation du chanvre en bioconstruction
4 - Production et législation
Publié Le 28 Mai 2009 à 12h59
 
Face aux isolants polluants, le chanvre apparait comme une excellente alternative écologique.
DOSSIER SPECIAL

Le chanvre s'offre actuellement une renaissance et des débouchés prometteurs dans l'éco-construction. Biomatériau aux multiples propriétés, il est un très bon isolant phonique et acoustique qui peut très bien remplacer les isolants classiques.

Avec un faible coefficient de conductivité, son pouvoir isolant est aussi efficace lors des hivers rigoureux que lors des fortes chaleurs estivales.

" Le chanvre s'avère être un remarquable isolant qui présente une résistance thermique bien plus élevée que la moyenne, qu'il soit utilisé en sous-toiture, coffré dans une ossature bois, en doublage de murs, ou tel un crépi; en outre, additionné au béton, il est également employé comme isolant phonique, sous forme de chape légère servant de support aux parquets. " (Construire une maison écologique, Bernard Baudouin, Editions Ambre)

 

Un biomatériau très résistant

Le chanvre résiste parfaitement bien à l'humidité et au feu, mais également aux moisissures et aux insectes. Il est également un excellent répulsif contre les animaux nuisibles tels que les rongeurs.
La durée de vie retenue pour le béton chanvre est la même que celle du béton cellulaire ou de la terre cuite, à savoir 100 ans. (INRA, Etude des caractéristiques environnementales du chanvre)