Bioaddict



good news

Le glas sonne pour les ampoules à incandescence

Publié Le 9 Juillet 2009 à 11h16
 
A partir du 8 juillet 2009, les ampoules à incandescence d'une puissance supérieure ou égale à 100 W ne sont plus autorisées à être vendues dans le commerce. Ces ampoules doivent céder la place aux ampoules basse consommation.

Cette initiative touche principalement l'éclairage des habitats qui représente 9% de la facture d'électricité des ménages français.

Chacun possède en moyenne 22 lampes, en achète 3 par an et consomme environ 350 kWh par an pour son éclairage.

Dans le cadre des engagements du Grenelle Environnement, une convention a été signée en octobre 2008 entre le ministère de l'Ecologie, les fédérations du commerce, l'éco-organisme Recylum, EDF et l'Ademe . Elle prévoit un calendrier de retrait des ampoules à filaments d'ici la fin 2012. En effet, il ne sera plus possible de se procurer de lampes de plus de 75 W dès la fin de l'année. Celles de 60 W seront retirées des ventes le 30 juin 2010, celles de 40 W le 31 août 2011 et celles de 25 W le 31 décembre 2012.

La France pourrait économiser 8 térawatts-heure de consommation d'électricité à l'horizon 2016 grâce aux lampes basse consommation (LBC), selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. C'est l'équivalent de deux fois la consommation annuelle d'électricité des habitants de Paris.

L'achat et l'utilisation d'ampoule "basse consommation" permet un gain net de plusieurs dizaines d'euros grâce à sa durée de vie très élevée. Les LBC durent en effet six à dix fois plus longtemps que les ampoules à filaments (8.000 heures environ).
La grande distribution devra par ailleurs améliorer la qualité des lampes fluorescentes compactes et les produits mis en vente devront répondre aux exigences de l'EcoProfile européen (version janvier 2008).

Une fois vos LBC épuisées, ne les jetez surtout pas dans une poubelle ordinaire, confiez- les à votre revendeur car elles contiennent du mercure (en moyenne 3 mg par ampoule). Il évitera ainsi des rejets toxiques pour l'environnement.