Bioaddict



Le lien entre pesticides et cancers chez les agriculteurs est établi


Sommaire
1 - L'exposition aux pesticides favorise certains cancers chez les agriculteurs
2 - Les pesticides modifient le génome humain
3 - Pesticides et risques de cancers : l'Invs lance une étude épidémiologique
Publié Le 10 Février 2010 à 15h13
 
Les pesticides sont décriés depuis des années à cause de leur impact sur la santé. Pour la première fois, une étude du Centre d'immunologie de Marseille Luminy (CIML) prouve qu'il existe un lien de causalité entre l'exposition des agriculteurs aux pesticides et certains cancers du sang.

La France est le premier utilisateur de pesticides (herbicides, insecticides et fongicides) en Europe et le troisième dans le classement mondial. Le cancer est la première cause de mortalité dans le monde et pourrait provoquer la mort de 84 millions de personnes entre 2005 et 2015 selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). En France, 1 200 000 personnes vivent aujourd'hui avec un cancer, ou après un cancer.

L'exposition aux pesticides en milieu agricole est considérée depuis longtemps comme un facteur de risque accru de lymphomes. Le lymphome folliculaire est ainsi en augmentation de 3 à 4 % par an depuis une trentaine d'années. Ce type de cancer du sang incurable représente la cinquième cause de mortalité par cancer au niveau national.

Si les agriculteurs développent globalement moins de cancer que les autres professionnels, ils sont plus souvent victimes de cancers des cellules du sang, notamment les paysans âgés de 50 à 67 ans.

Jusqu'à présent, aucun scientifique n'avait attesté d'un lien de cause à effet entre exposition des pesticides et santé des agriculteurs. L'étude du Centre d'immunologie de Marseille Luminy (CIML) vient confirmer le doute.

Cette étude (Agrican) biomoléculaire du Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CMIL), élaborée en association avec les épidémiologistes du Centre François Baclesse, a été réalisée ces cinq dernières années sur 144 agriculteurs exposés aux pesticides.

"Nous avons mis en évidence des biomarqueurs qui témoigne d'un lien moléculaire entre l'exposition des agriculteurs aux pesticides, l'anomalie génétique et la prolifération de ces cellules, qui sont des précurseurs de cancers. Cet effet est fonction de la dose et du temps d'exposition", a attesté Bertrand Nadel, l'un des chercheurs du CMIL, lors d'un colloque organisé à Marseille par la Ligue contre le cancer , vendredi 5 février dernier.

Cette étude révèle "l'existence d'un lien de causalité avéré entre l'exposition aux pesticides et l'origine de certains cancers chez les agriculteurs", souligne la Ligue contre le cancer.

Lire "Agriculture : une réduction de 30 % des pesticides serait possible".

 

voir les sources de l'infos