Bioaddict



Le perchloréthylène dans nos pressing : un solvant toxique et polluant


Sommaire
1 - Le perchloréthylène : qu'est-ce que c'est?
2 - Des effets néfastes pour la santé
3 - Un danger pour l'environnement
4 - Une nouvelle réglementation fait haro sur les pressings
Publié Le 26 Juin 2009 à 20h49
 
Plus de 8 200 tonnes de perchloréthylène sont utilisées chaque année dans nos pressings malgré les risques sanitaires encourus. Le Gouvernement a donc décidé de durcir la règlementation.

Le perchloréthylène ou tétrachloréthylène, est un solvant chloré que l'on trouve sous forme liquide. Volatile et incolore, il est couramment utilisé comme nettoyant à sec des vêtements dans 95 % des pressings français.
On l'emploie aussi dans la fabrication et la finition des textiles, le nettoyage et le dégraissage des pièces métalliques, substituant ainsi le 1,1,1-trichloroéthane, interdit d'utilisation depuis 2000. Diluant pour peinture et vernis, le " perchlo " rentre également dans la formulation d'adhésif et de produits de nettoyage spécifiques.

Le perchloréthylène est ininflammable et inexplosif.
Insoluble dans l'eau, il est néanmoins miscible dans la plupart des solvants organiques. Il se dissout dans les graisses, huiles, résines mais en quantité limitée dans la paraffine, le caoutchouc, les gommes et les cuirs végétaux.

La décomposition thermique du solvant en présence d'oxygène peut donner naissance à des fumées toxiques et corrosives, à du chlore, du monoxyde et du dioxyde de carbone.
La substance se décompose lentement au contact de l'humidité, produisant de l'acide trichloroacétique et de l'acide chlorhydrique. Il réagit avec les métaux tels que l'aluminium, le lithium, le baryum, le béryllium .

Il figure sur la liste des substances chimiques produites ou importées à plus de 1 000 tonnes par an par au moins un pays membre de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Il a été consommé à plus de 100 000 tonnes en Europe en 2001 selon l'Institut national de recherche et de sécurité .