Bioaddict



Les 12 propositions politiques de Nicolas Hulot pour bâtir un monde meilleur

Publié Le 9 Novembre 2015 à 10h02
 
En décembre prochain, le futur de la planète, et donc de l'humanité, sera entre les mains des 195 Etats réunis en France pour la Conférence pour le climat (COP21). A cette occasion, Nicolas Hulot invite les Chefs d'Etats à oser "rebâtir un monde nouveau où la nature et l'humanité vivront en harmonie" et propose 12 idées concrètes pour cela.
COP21 : Nicolas Hulot invite les Chefs d'Etats à oser "rebâtir un monde nouveau où la nature et l'humanité vivront en harmonie" et propose 12 idées concrètes pour cela dans son manifeste " Osons, plaidoyer d'un homme libre ".

 

Le 7 octobre 2015, Nicolas Hulot a lancé une grande campagne de mobilisation articulée autour d'un mot d'ordre : " OSONS ". Dans un manifeste intitulé " Osons, plaidoyer d'un homme libre ", il a notamment présenté 12 mesures politiques à adopter pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique et favoriser l'émergence d'une société durable, respectueuse des Hommes et de la Terre.

"Depuis 40 ans que je parcours la planète, j'ai pu être le témoin - à maintes reprises, de sa lente destruction. Les sommets sur le climat se sont succédés et une avalanche de rapports plus alarmants les uns que les autres ont été publiés. Mais force est de constater que si la prise de conscience progresse, sa traduction concrète est dérisoire face à l'accélération des phénomènes que nous sommes censés juguler. Il est temps d'arrêter les politiques actuelles qui ne sont que de l'acharnement thérapeutique pour prolonger l'agonie d'un système absurde. Il faut mettre notre énergie à rebâtir un monde nouveau où la nature et l'humanité vivront en harmonie. L'urgence est à l'action" explique Nicolas Hulot.

Les 12 propositions de Nicolas Hulot destinées aux politiques pour bâtir un monde meilleur

1. Réguler enfin la finance

Créer une taxe sur les transactions financières, faire évoluer le cadre réglementaire et la gestion des risques, développer l'allocation de financement de la transition écologique, s'appuyer sur la commande publique.

2. Mettre l'économie au service des humains

Définir des indicateurs de développement humain, lancer des plans d'investissement de la transition, soutenir le développement responsable des Pays du sud.

3. Mettre fin aux abus des multinationales

Renforcer les politiques RSE, corriger les abus les plus évidents (violation des droits de l'homme, évasion fiscale...).

4. Produire et consommer dans un cercle vertueux

Développer une économie circulaire, faire évoluer la fiscalité des déchets et produits, soutenir les entreprises et les territoires.

5. Démazouter les investissements

Réorienter les investissements au profit des énergies renouvelables, engager les investisseurs privés et publics dans le mouvement " divestment " des énergies fossiles.

6. Intégrer la pollution au prix de vente

Prendre en compte les différentes externalité pour un " juste prix ", donner un prix au carbone et alléger la fiscalité du travail.

7. Garder sa couleur bleue à la terre

Développer un réseau mondial et cohérent d'aires maritimes protégés, intégrer les océans dans les financements climats, encourager l'innovation.

8. Préserver les sols, supports de la vie

Mobiliser les financements climat, développer des programmes de reforestation, lutter contre l'artificialisation des sols, réhabilité les terres agricoles dégradées.

9. Nourrir sans détruire

Développer l'agro-écologie, ajuster la rémunération des paysans selon la qualité et durabilité des produits, soutenir l'agriculture paysanne au sud et les liens producteur consommateur au nord, mobiliser la restauration collective.

10. Renforcer la justice sociale pour combattre le dérèglement climatique

Restreindre les différences de revenus, revenir à un impôt progressif, relancer une politique de logement social ambitieuse.

11. Réinventer la démocratie

Renforcer la démocratie participative, utiliser l'intelligence collective et développer des outils innovants.

12. Donner une gouvernance mondiale à l'environnement

Créer une Organisation Mondiale de l'Environnement, généraliser les débats citoyens mondiaux, créer une Cour Mondiale de l'Environnement.

Nicolas Hulot invite les Français à faire pression sur le gouvernement

Nicolas Hulot nourrit l'espoir que les Etats prennent des mesures concrètes lors de la COP21 pour parvenir à limiter le réchauffement climatique à 2°C. Pour les pousser à agir, il a lancé un appel sous forme de pétition qui sera remis fin novembre à François Hollande et Laurent Fabius.

Voici cet appel :

Chefs d'État, osez !

Nous, citoyennes et citoyens du monde, appelons les responsables politiques des pays les plus riches et les plus émetteurs de gaz à effet de serre à enfin relever le défi climatique.

Osez reconnaître que la lutte pour le climat conditionne l'avenir de notre monde : la santé, l'économie, l'emploi, la solidarité et l'égalité, l'agriculture et l'alimentation, la paix.

Osez admettre que les engagements, actuellement sur la table des négociations ne sont pas suffisants pour limiter le changement climatique à 2 °C, mais que vous pouvez changer la donne en revoyant à la hausse vos ambitions : le G20 compte pour trois quarts des émissions mondiales !

Osez en finir avec les beaux discours et les déclarations d'intention, avec la tentation de remettre à plus tard les décisions : agissez!

Osez vous astreindre à des moyens financiers, des indicateurs de contrôle, des règlementations et à des feuilles de route précises qui vous engageront dès aujourd'hui. Dans tous les territoires du monde, les acteurs se mobilisent, chaque jour un peu plus. Conscients de la responsabilité de tous, nous nous engageons aussi personnellement, chacun à notre niveau. Mais cela ne suffira pas.

Vous, responsables politiques, avez une responsabilité historique.

La force de l'accord de Paris tiendra d'abord dans les mesures que vous mettrez en oeuvre. Nouvelles réglementations, prix du carbone, taxe sur les transactions financières,
changement de modèle agricole... Ce qu'il faut faire est connu et ne dépend que de votre courage politique.

Chefs d'État, soyez à la hauteur. Entrez dans l'histoire. Osez !

Pour faire entendre votre voix et faire pression sur les chefs d'État, signez cet appel sur fondation-nicolas-hulot.org

Stella Giani