Bioaddict



Les apiculteurs sortent leur dard

Publié Le 5 Décembre 2011 à 12h47
 
Une fois de plus, les apiculteurs s'unissent pour faire barrage à l'introduction de cultures OGM en Europe. Dix-sept organisations apicoles, agricoles et environnementales, lancent une pétition pour la suspension immédiate de la culture du maïs OGM Monsanto en Europe.

Déjà affaiblie par les pesticides, les associations alertent sur la possibilité de voir disparaître une espèce aussi essentielle à l'agriculture que l'abeille mellifère, à la suite d'une décision politique favorable aux OGMElles dénoncent ainsi "l'impossibilité d'une coexistence" entre les cultures génétiquement modifiées et l'élevage des abeilles.

Les 17 organisations demandent donc à Bruxelles de ne pas renouveller l'année prochaine l'autorisation de culture en plein champ de la variété de maïs MON 810. Bien que cette variété  transgénique soit interdite à la consommation humaine, la dissémination des graines menace sérieusement les cultures conventionnelles et bio. En France, après l'annulation par le Conseil d'Etat du moratoire instauré en 2008 contre l'introduction de ce maïs, le gouvernement a promis de déposer une nouvelle clause de sauvegarde pour empêcher son arrivée sur le territoire français.

Mais de manière plus générale, les associations souhaitent que soit bloquée " l'avancée de tous les dossiers de plantes génétiquement modifiées nectarifères ou pollinifères " et " faire évaluer rigoureusement l'impact des plantes transgéniques sur les ruchers." Enfin, elles rappellent aux autorités leur devoir de respecter le " droit à la transparence pour les consommateurs".

Comme l'ont montré de récents sondages, la majorité des consommateurs européens ne veulent pas d'OGM dans leur miel et leur alimentation en général. " La prise de conscience environnementale est devenue telle que la Commission Européenne ne peut prendre le risque de sacrifier délibérément l'abeille au profit de multinationales " affirment les associations sur leur site qui fustigent les manipulations des lobbies.

Pour protéger les abeilles et pour que le miel et les produits de la ruche restent des aliments sains et naturels, signez la pétition.

Alicia Muñoz