Bioaddict



Les énergies renouvelables sont plébiscitées par les français


Sommaire
1 - Le solaire et l'éolien, chouchous des français
2 - Les français équipent leurs maisons en énergies renouvelables
Publié Le 2 Mars 2010 à 16h48
 
97% des français se déclarent favorables au développement des énergies renouvelables selon une étude de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) de 2009.

Les résultats de l'étude sur les Français et les Energies Renouvelables, effectuée pour le compte de l'ADEME par le Cabinet BVA et communiqués en février 2010, montre une connaissance accrue des énergies renouvelables par les français : 85% des personnes interrogées citent ainsi spontanément au moins une énergie renouvelable, contre seulement 68% en 2005. La flambée des prix du pétrole et le Grenelle Environnement peuvent expliquer en grande partie les évolutions de perception, de connaissance et de pratiques des Français.

Le solaire et l'éolien, énergies renouvelables plébiscitées par les français

Lorsqu'on leur demande de citer spontanément les énergies renouvelables qu'ils connaissent, les Français citent en priorité l'énergie solaire (68%) et l'énergie éolienne (57%). Ces deux énergies sont d'ailleurs perçues avant tout comme saines et respectueuses de l'environnement. Ce sont celles que les Français veulent voir se développer en priorité, à 68% pour le solaire et 43% pour l'éolien.

Les énergies géothermique et hydraulique sont associées aux énergies renouvelables de façon moins spontanée, avec seulement 31% et 22% des répondants qui les citent spontanément. Quant à la biomasse, elle n'est citée que par 18% des personnes interrogées. De façon assistée cependant, toutes les énergies renouvelables bénéficient d'un niveau de notoriété élevé : la géothermie et l'hydraulique sont connues par plus de 80% des répondants, et les énergies biomasse et marine par plus des 2/3 des répondants.

Le solaire est incontestablement l'énergie bénéficiant de la meilleure image.

Elle est perçue comme la plus respectueuse de l'environnement, la plus économique à produire, la moins polluante, la moins dangereuse, la plus moderne et celle permettant de lutter le plus efficacement contre l'effet de serre. Son niveau d'acceptabilité est par ailleurs particulièrement bon, que ce soit pour les bâtiments publics (96% de répondants favorables), sur le toit d'un voisin (88% de répondants favorables) ou sur son propre toit (97% des répondants favorables).

L'énergie éolienne bénéficie elle aussi d'un bon niveau d'acceptabilité, certes en baisse de 6 points par rapport à 2008, avec 77% des Français favorables à l'installation d'éoliennes en France. L'esthétique (pour 61% des répondants) et les nuisances sonores (pour 58%) continuent de représenter dans une moindre mesure un frein au développement des éoliennes lorsqu'elles sont trop proches du domicile (moins d'un km).