Bioaddict



Les mesures du gouvernement pour favoriser la consommation durable


Sommaire
1 - Affichage environnemental des produits : un appel aux entreprises est lancé
2 - Biens de consommation : pour une information environnementale plus accessible et plus transparente
Publié Le 5 Novembre 2010 à 17h45
 
Étiquetage écologique des produits, évolution de l'écocomparateur Topten, lutte contre le "greenwashing",... le Ministère du Développement durable a présenté sa stratégie en matière d'information environnementale du consommateur.

Le 21 octobre dernier, à l'occasion du colloque organisé à Paris par l'Association nationale des industries de l'agroalimentaire (ANIA), avec la participation de la Fédération de la Consommation et de la Distribution (FCD), Chantal Jouanno, Secrétaire d'Etat à l'écologie, a annoncé la stratégie du Ministère chargé du développement durable en matière d'information environnementale du consommateur.

L'objectif est aujourd'hui d'informer le consommateur des caractéristiques environnementales des produits qui lui sont proposés pour favoriser une consommation plus durable.

Lire : Grenelle 2 : vers l'étiquetage écologique des produits de consommation

" Il est important que les consommateurs connaissent les caractéristiques environnementales des produits pour pouvoir les comparer au regard de ces qualités environnementales ", a-t-elle précisé.

Dans cette perspective, Chantal Jouanno a ainsi annoncé le lancement de l'expérimentation en matière d'affichage environnemental, prévu par l'article 228 de la loi dite Grenelle II. Elle a appelé industriels et distributeurs à participer massivement à cette expérimentation qui a pour principal objectif d'évaluer les conditions de faisabilité de la mise à disposition auprès des consommateurs des caractéristiques environnementales des produits.

Un appel à candidature a ainsi été lancé pour participer à cette expérimentation nationale. Les entreprises, regroupement d'entreprises, syndicats, fédérations professionnelles peuvent faire part de leur candidature du 3 novembre et jusqu'au 31 décembre 2010.

" L'affichage des caractéristiques environnementales des produits vise à agir tant sur les consommateurs que sur les producteurs et les distributeurs. En effet, outre l'enjeu direct d'information des consommateurs pour faciliter leur changement de comportement, ce futur affichage est également un facteur de compétitivité pour les entreprises. Il contribuera à les inciter à être plus sobres en ressources naturelles et en carbone, à réduire leurs impacts sur l'environnement, et donc à permettre de renforcer leur robustesse face aux variations et augmentations des coûts de l'énergie et des matières premières, conséquences de la pression croissante exercée sur les ressources naturelles ", explique le minsitère de l'Ecologie.

Les candidats sélectionnées mettrons ainsi à disposition des consommateurs -à titre expérimental- des informations concernant le contenu carbone de leurs produits (ou d'une partie d'entre eux) et d'une ou plusieurs autres caractéristiques comme par exemple la consommation d'eau, de ressources naturelles ou la pollution sur les milieux.

A savoir : Les experts de l'ADEME et du ministère du Développement durable assisteront les entités volontaires pour les accompagner dans le montage de leur dossier puis tout au long de la concrétisation de leur projet.

Pour découvrir l'appel à candidatures, cliquez ici.