Bioaddict



Les produits bio américains vont débarquer en Europe

Publié Le 16 Février 2012 à 13h32
 
Les normes des produits bio américains viennent d'être considérées comme équivalentes aux normes européennes. Ce qui va provoquer l'arrivée massive de ces produits sur nos marchés.
1/5

Les Etats unis sont le premier pays producteur de produits bio du monde. Et bien sûr l'Europe, ou les consommateurs sont de plus en plus nombreux à choisir le bio, est un marché très convoité. Il est estimé à plus de 40 milliards d'euros aux USA et en Europe. Mais jusqu'à présent les produits bio en provenance des Etats Unis devaient s'accompagner de deux certifications, celle de leur pays et celle de l'Europe. Et naturellement les formalités administratives ont freiné les ardeurs des producteurs américains et des exportateurs.

Mais la situation va changer. La Commission Européenne vient en effet d'annoncer ce 15 février 2012 que les normes de certification du bio étaient reconnues équivalentes, entre l'Europe et les Etats Unis. Cette reconnaissance va donc libérer les exportations des produits bio américains vers notre continent. Bien entendu les européens vont bénéficier aussi de cette reconnaissance et pouvoir exporter aux USA beaucoup plus facilement. La dispense de certification sera applicable à partir du 1er juin 2012.

Certes d'autres pays producteurs de bio sont déjà actuellement dispensé de certification comme l'Argentine, l'Inde, le Costa-Rica,et la Nouvelle-Zélande. Mais les USA c'est une autre dimension.

La concurrence va donc s'avérer très rude. Et déjà les grandes manoeuvres ont commencé dans les grandes surfaces qui veulent s'accaparer le marché du bio.
Cela va, peut être, permettre de réduire les prix des produits bio et les rendre plus accessibles à plus de consommateurs. Cela va permettre aussi aux producteurs français d'exporter davantage.

Mais le risque est grand que le bio soit dévoyé, que le bio soit industrialisé.
Et que penser des produits bio qui doivent parcourir des milliers de kilomètres avant d'arriver sur nos marchés, avec un bilan carbone désastreux ?

Consommer bio ce n'est pas seulement manger ou utiliser des produits bio parce qu'ils sont meilleurs pour la santé. C'est manger local, frais et de saison. C'est avoir une vision globale qui intègre bien sûr la qualité des produits, mais aussi leur provenance, le respect de l'environnement, le développement durable, l'équitabilité et la solidarité. La marque " Bio Solidaire " certifiée par Ecocert et Qualité France, et qui rassemble des entreprises bio françaises l'a d'ailleurs bien compris. Ainsi les entreprises adhérentes garantissent aux producteurs une juste rémunération de leur production en s'engageant sur des prix minimum calculés en fonction des coûts de production, sur des volumes et dans le temps avec un minimum de 3 ans, pour assurer le maintien de l'agriculture bio française et du monde agricole.

On est loin du bio industriel qui risque de déferler dans les prochaines années.

Christina Vieira