Bioaddict



bad news

Les scientifiques alertent sur le déclin massif de toutes les espèces d'insectes

Publié Le 24 Juin 2014 à 11h32
 
Un groupe de scientifiques notent un déclin accéléré de toutes les espèces d'insectes depuis les années 1990. Les pesticides sont montrés du doigt. Les conséquences sont considérables pour l'ensemble des écosystèmes et finalement pour l'avenir de l'Humanité.

Une cinquantaine de scientifiques de 15 nationalités, pour la plupart universitaires ou chercheurs au sein d'organismes publics, ont fondé "Le Groupe de travail sur les pesticides systémiques" (TFSP, pour Task Force on Systemic Pesticides). Suite à 5 ans de travail, leur étude sur le déclin des insectes est parue aujourd'hui dans la revue "Environmental Science and Pollution Research". Verdict : ils notent un déclin accéléré de toutes les espèces d'insectes depuis les années 1990. Selon eux, l'effondrement des abeilles domestiques n'est que la partie visible de ce phénomène aux conséquences considérables pour l'ensemble des écosystèmes. En cause ? les pesticides, et notamment les insecticides.

"Il y a des preuves fortes que les sols, les cours d'eau et les plantes, dans les environnements urbains ou agricoles, sont contaminés" expliquent-ils. Les concentrations relevées ne conduisent généralement pas à une toxicité aiguë. Mais l'exposition chronique à ces faibles doses fragilise les populations de nombreuses espèces : troubles de reproduction, facultés de survie réduites, etc.

Les pesticides tuent les micro-organismes du sol et les lombrics, animaux essentiels au maintien de la fertilité des sols. Cette " contamination à large échelle " de l'environnement est également, selon les scientifiques, un " élément déterminant " dans le déclin des abeilles et joue un rôle " irréfutable " dans celui des bourdons. Ils précisent également que la moitié des populations européennes de papillons ont disparues en vingt ans.

Tuer les insectes, c'est aussi tuer les oiseaux. " Le déclin des insectes, c'est aussi le déclin des oiseaux, dont plus de la moitié sont insectivores ", précise François Ramade (université Paris-Sud), l'une des grandes figures de l'écotoxicologie française, cofondateur du TFSP. Une perte de 52 % des oiseaux des champs au cours des trois dernières décennies est ainsi a déploré.

Le déclin des insectes, une menace pour l'espèce humaine

De fait, le déclin massif des insectes menace l'agriculture et finalement l'espèce humaine. Il faut savoir que sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaîtront de la surface de la terre !

La mortalité des abeilles, attribuée à l'usage immodéré de pesticides, a atteint des taux effrayants ces dernières années: "Depuis 2007, 30 % des colonies existantes disparaissent chaque hiver, soit deux fois le rythme tolérable par les apiculteurs, s'alarme Marla Spivak, entomologiste à l'université du Minnesota, qui appelle à une prise de conscience immédiate des citoyens. Pour le seul hiver 2012-2013, 29 % des colonies ont disparu au Canada, et 20 % en Europe."

L'association Terre d'Abeilles a ainsi lancé une grande pétition au mois de juin dont l'objectif est de faire interdire l'utilisation de tous les pesticides (au moins) pendant les périodes de floraison. "C'est la modification prioritaire à apporter à la réglementation sur les abeilles, actuellement en cours d'étude par le gouvernement français. Malheureusement, les lobbies agricoles et les fabricants de pesticides font pression pour restreindre l'impact de cette nouvelle réglementation. Une décision devrait être prise avant fin juin. C'est le moment de dire clairement au gouvernement qu'il est urgent d'arrêter le massacre des abeilles. Il en va de notre santé... et de notre avenir" explique l'association qui invite tous les Français à signer la pétition sur le site www.newmanity.com

La Ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a lancé un projet d'arrêté visant à limiter les épandages aériens de pesticides et à en organiser la fin d'ici 2015. Espérons que cette mesure soit le point de départ d'un vaste plan anti-pesticides en France.

Mathilde Emery


Acceuil Biomap
Petit producteur pommes bio Beucher
Le Breil Alimentation bio Petit producteur bio Voir la fiche