Bioaddict



bad news

Les sénateurs rejettent l'objectif de 20% d'aliments bio en restauration collective

Publié Le 3 Mars 2016 à 13h45
 
La Commission des affaires économiques vient d'adopter un amendement du sénateur UDI Henri Tandonnet supprimant l'objectif de 20% d'aliments issus de l'agriculture biologique en restauration collective publique d'ici à 2020.
Les sénateurs rejettent l'objectif de 20% d'aliments bio en restauration collective malgré la forte mobilisation des Français pour imposer les produits bio, locaux et de saison dans les cantines

 

Alors que la proposition de loi visant à l'ancrage territorial de l'alimentation poursuit son parcours législatif au Sénat, la Commission des affaires économiques vient d'adopter un amendement du sénateur UDI Henri Tandonnet supprimant l'objectif de 20% d'aliments issus de l'agriculture biologique en restauration collective publique d'ici à 2020.

"La surface agricole utile cultivée en "bio" représentait fin 2014 moins de 5% du total en France. Il est illusoire d'escompter une progression de la production en bio suffisante pour satisfaire, à échéance de 2020, l'objectif de 20% figurant dans la loi, sur la base de productions françaises" peut-on lire dans l'amendement.

"Alors que la crise agricole amène un grand nombre d'agriculteurs à se rapprocher des groupements d'agriculture biologique en vue d'effectuer une transition agricole nécessaire, l'adoption de cet amendement anti-bio est scandaleuse" tempête l'association Agir pour l'Environnement.

En première lecture à l'Assemblée nationale, cette proposition de loi défendue par Brigitte Allain a été adoptée à l'unanimité des groupes politiques, répondant ainsi favorablement à la vaste mobilisation citoyenne pour imposer les produits bio et locaux dans les cantines, initiée par Agir pour l'Environnement, et qui avait recueillie plus de 115 000 signatures en quelques jours.

Un sondage IFOP, commandé par l'association, a également permis de constater que 76 % des personnes consultées se déclarent favorables à l'obligation d'introduire 20% d'aliments bios et locaux en restauration collective publique.

Agir pour l'Environnement appelle aujourd'hui les sénateurs à rétablir l'objectif de 20% de bio en 2020 lors du passage en séance plénière de cette proposition de loi le 9 mars prochain.

ME


Acceuil Biomap
La Ferme bio des Cabrioles
La Blanchardière de Landres Alimentation bio Petit producteur bio Voir la fiche