Bioaddict



Maïs OGM : l'Agence alimentaire européenne conteste l'étude du Pr Séralini

Publié Le 4 Octobre 2012 à 18h25
 
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de conclure que l'étude du Pr Séralini concernant la toxicité potentielle du maïs OGM NK603 est d'une qualité scientifique et méthodologique insuffisante pour être considérée valable pour l'évaluation des risques.
Le Pr Séralini entouré de chercheurs

Dans un communiqué l'EFSA vient de déclarer que " la conception, le système de rapport des données et l'analyse de l'étude, tels que présentés dans l'article du Pr Séralini publié dans la revue " Food and Chemical Toxicology ", sont inadéquats et que " les lacunes constatées ne permettent actuellement pas de considérer les conclusions des auteurs comme étant scientifiquement valables ". Pour l'EFSA aucune conclusion ne peut donc être tirée au sujet de l'occurrence des tumeurs chez les rats testés.

L'EFSA a donc invité le Pr Séralini à partager certaines informations additionnelles essentielles afin de lui permettre d'acquérir la compréhension la plus complète possible de l'étude.

Rappelons tout de même que l'Etude du Pr Séralini a été publiée dans une revue scientifique internationale de référence composée d'un Comité de Lecture, constitué d'experts, qui valide l'étude avant publication...

Une seconde analyse, plus complète, sera publiée par l'EFSA d'ici la fin octobre 2012. Celle-ci tiendra compte de toute information complémentaire communiquée par les auteurs de l'étude. Ce second examen inclura également un résumé des évaluations réalisées par les États membres de la Communauté européenne sur l'article ainsi qu'une analyse menée par les autorités allemandes responsables de l'évaluation du glyphosate (Round Up).

La guerre entre les experts, entretenue par les lobbyes agro-alimentaires, continue. Et tant pis pour notre santé.

H de M