Bioaddict



Mortalité des abeilles : l'effet " cocktail " serait impliqué

Publié Le 7 Juin 2011 à 17h41
 
Les experts du réseau Biodiversité pour les Abeilles et l'ONU réunis à Paris viennent de conclure que la mortalité des abeilles ne serait pas due à une seule cause mais à une interaction entre de multiples facteurs qui produirait un " effet cocktail " mortel.

En dépit de nombreux travaux de recherche, la mortalité des abeilles demeure mystérieuse et la piste d'un seul responsable, comme celle du pesticide " Gaucho " semble devoir être écartée au profit d'une approche multifactorielle.

"Nous avons identifié soixante-quatre variables différentes, allant des pesticides aux modifications génétiques et agents chimiques, mais nous n'avons pas pu trouver l'explication", a déclaré Dennis Van Engeldsorp chercheur à l'Université de Pennsylvanie et coordinateur des groupes de travail sur la mortalité des abeilles aux Etats-Unis.

Selon lui " il y aurait une interaction entre différents facteurs qui exacerbe l'ensemble du phénomène ".

Cela veut dire que le problème est finalement très compliqué, et que l'on n'est pas prêt de trouver la solution pour arrêter la mortalité des abeilles qui jouent un rôle capital et quasiment irremplaçable dans la pollinisation des plantes, des fruits et des légumes.

H de M