Bioaddict



Nucléaire : Claude Allègre nie la catastrophe au Japon

Publié Le 19 Mars 2011 à 15h31
 
Après avoir nié le réchauffement climatique, Claude Allègre ose nier la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon.
DOSSIER SPECIAL
Pour Claude Allègre: "Il n'y a pas de catastrophe nucléaire" au Japon

Alors que les autorités japonaises elles-même reconnaissent que l'accident survenu à la centrale de Fukushima est une véritable catastrophe nucléaire, Claude Allègre a affirmé le contraire sur RTL ce jeudi matin.

"Je voudrais vraiment qu'on remette les choses en place, il n'y a pas pour l'instant au Japon de catastrophe nucléaire, il y a une catastrophe sismique, tragique", a ainsi estimé Claude Allègre. "Pour l'instant, pas de panique".

Claude Allègre trouve même "indécent" que le débat sur le nucléaire soit en ce moment sur le devant de la scène médiatique française. "Cette interrogation sur nous-mêmes est déplorable" indique-t-il ainsi. Se voulant rassurant sur la question du nucléaire en France, il précise même que "sans donner de leçon à qui que ce soit, nos centrales françaises sont beaucoup plus évoluées que les centrales japonaises".

Pas de panique donc pour Monsieur Claude Allègre...

Et à la question de Jean-Michel Apathie "est-ce que les intérêts économiques n'ont pas primé dans les implantations des centrales sur les nécessité de sécurité ?", on note la  réponse de Mr Allègre : "Les nécéssités économiques et même plus les nécessités militaires priment toujours sur tout le reste. C'est une  constatation."

Voilà. Tout est dit. Finalement, ce sont bien les écologistes qui sont indécents parce qu'ils " profitent " de la catastrophe au Japon pour remettre sur le tapis la question du nucléaire. Plus indécents que les pro-nucléaires qui minimisent l'accident?

Le fait est que la catastrophe en cours à Fukushima nous montre à quel point le nucléaire peut être dangereux et incontrôlable malgré les progrès techniques et toutes les mesures de sécurité. Si la fourniture d'énergie et l'indépendance énergétique sont des nécessités fondamentales, elles ne doivent pas être obtenues à n'importe quel prix.

Lire la chronique de José Vieira, Rédacteur en Chef de bioaddict.fr, pour lexpress.fr : Nucléaire: peut-on encore continuer à jouer les apprentis sorciers?

Stella Giani

A lire aussi : Catastrophes au Japon : les engagements de la France