Bioaddict



OGM : les 10 pays qui ont cédé face à Monsanto

Publié Le 2 Septembre 2011 à 11h00
 
Dangers pour la biodiversité, risques pour la santé, menaces sur les équilibres économiques et sociaux, problèmes d'ordre éthique... Les OGM n'ont pas fini de faire parler d'eux et de susciter la colère des agriculteurs, des consommateurs et des ONG. Voici la liste des 10 pays qui cultivent le plus d'OGM dans le monde...

Alors que les OGM s'invitent dans de plus en plus de pays, on a récemment appris que même la viande et le poisson que nous consommons pourraient être concernés. Parmi ces animaux génétiquement modifiés (AGM), figure un saumon qui se développe deux fois plus vite que ses congénères à l'état sauvage. Mais aussi une vache, qui après intégration d'un gène humain, produit du lait maternel...

Côté cultures végétales, un petit état des lieux des pays producteurs s'impose.

En 2010, un nombre record de 8 pays de l'Union Européenne cultivent des plantes génétiquement modifiées.

3 pays européens, la République Tchèque, la Suède et l'Allemagne, ont déjà cultivé des petites superficies (450ha) de pomme de terre à forte teneur en amidon dite "Amflora". Développée par le groupe allemand BASF, sa culture a été approuvée par le Commission européenne en mars 2010.

29 pays dans le monde cultivent des OGM dont 16 pays en voie de développement et 9 pays industrialisés. Au total, ce sont 15,4 millions de producteurs qui utilisent les cultures génétiquement modifiées et les herbicides et pesticides comme le Roundup, qui font la paire.

Révoltant : plus de 90 % des producteurs utilisant des OGM vivent dans des pays en voie de développement. Ainsi, presque la moitié (48 %) de la surface totale en culture d'OGM au travers le monde a été plantée par des pays en voie de développement qui n'ont pas les moyens nécessaires pour lutter contre les industries de biotechnologie végétale. Pendant l'année 2010, 3 nouveaux pays (le Pakistan, la Birmanie et la Suède) ont annoncé officiellement l'introduction de cultures d'OGM.

On remarque toutefois que 98 % de la superficie mondiale cultivée en OGM (148 millions d'hectares) est concentré dans seulement 10 pays et que les Etats-Unis font largement la course en tête :

1) les États-Unis, 50 % de la superficie;

2) le Brésil, 17 % de la superficie;

3) l'Argentine, 15 % de la superficie;

4) l'Inde, 6,4 % de la superficie;

5) le Canada, 6 % de la superficie;

6) la Chine, 2,4 % de la superficie;

7) le Paraguay, 2 % de la superficie;

8) le Pakistan, 1,6 % de la superficie;

9) l'Afrique du Sud, 1,5 % de la superficie;

10) l'Uruguay, 0,7 % de la superficie.

 

Alicia Muñoz