Bioaddict



Où en sont les Français en matière de consommation durable ?

Publié Le 23 Avril 2011 à 13h33
 
Dans un contexte de défiance vis-à-vis d'un système économique mondialisé et de l'utilisation des arguments environnementaux, où en sont les Français en matière de consommation durable ?
1/6
La pollution devient la plus forte inquiétude...
La pollution devient la plus forte inquiétude des Français - Résultats du baromètre annuel Ethicity "Les Français et la consommation durable"

Voici les résultats du dernier baromètre annuel Ethicity " Les Français et la consommation durable " réalisé en partenariat avec l'ADEME et publié fin mars 2011.

Des comportements quotidiens bien ancrés

Le développement durable reste une nécessité pour 71% des Français. Si la dimension de protection de l'environnement reste citée en priorité, la dimension économique progresse ; pour un peu plus de 10%, le développement durable induit une nouvelle forme de croissance économique (+3 points par rapport à 2010).

Au quotidien, cette situation se traduit par des comportements plus intégrés, motivés par la recherche d'économies: 80% des sondés ont ainsi introduit dans leurs habitudes des comportements en vue de réduire ou de mieux maîtriser leur consommation d'énergie (+ 4 points).

Un consommateur à la recherche de produits d'une plus grande qualité...

En matière de consommation, l'individu recherche à consommer mieux, dans un objectif de santé avant tout:

Pour 63% des Français, la santé (la leur et celle de leurs proches) fait ainsi partie de leurs 3 premières préoccupations.

Par conséquent, ils sont près de 36% à considérer que l'argument " (ces produits) sont meilleurs pour la santé " s'impose comme le premier critère d'achat, au détriment des bénéfices apportés pour la préservation de la planète (27%).

C'est dans ce contexte que la tendance du " consommer autrement " se dessine :

- pour 45% des Français, consommer responsable, c'est consommer autrement (+10 points par rapport à 2010)

- 51% déclarent avoir cette année privilégié des produits plus durables.(dont 13% qui déclarent cependant acheter moins).

- 33% consomment de manière pragmatique en achetant moins et à bas prix.

... et d'informations claires et accessibles

Défiant vis-à-vis des discours de marques, les Français souhaitent disposer d'une information claire et fiable qui leur permette de faire un choix averti lors de leurs actes d'achat :

Une information visible et simple

- 56% considèrent qu'il est difficile de comprendre les informations sur les produits durables,

- 62% considèrent que les produits " Développement Durable " ne sont pas assez facilement / rapidement repérables.

Une information qui permet une meilleure traçabilité des produits

L'origine des matières premières et le lieu de fabrication sont les deux premières informations attendues sur les étiquettes des produits. La majorité des Français associent la consommation durable à la fabrication locale (51% le citent en 1er ou en 2ème critère).

Davantage de preuve de la qualité des produits

60% d'entre eux (+15points vs 2010) seraient davantage convaincus d'acheter plus de produits durables s'ils avaient des preuves concrètes de leur meilleure qualité.

Une envie d'agir " local " plutôt que " global "

Les enjeux environnementaux planétaires ne suscitent plus autant l'intérêt des Français:

- 49% d'entre eux y sont encore très sensibles alors qu'ils étaient 55% en 2008.

La consommation de produits locaux est devenue l'une des modalités d'action en faveur du développement durable majoritairement appréciée par les Français. Ils sont d'ailleurs 24% à privilégier régulièrement les produits fabriqués localement.

Pour lire l'étude Ethicity "Les français et la consommation responsable" 2011, consultez le site www.blog-ethicity.net

Jeanine Czech

A lire aussi : Consommation durable en France : sur quelles bases politiques s'appuyer ?

Une étude confirme la progression des produits bio sur le marché français

Carrotmobs : quand les consomm'acteurs s'unissent pour l'environnement

Affichage environnemental : 168 entreprises se jettent à l'eau

Les mesures du gouvernement pour favoriser la consommation durable