Bioaddict



Pesticides du jardin : une collecte nationale en septembre pour les supprimer

Publié Le 4 Septembre 2017 à 15h09
 
Les 22-23 et 29-30 septembre 2017, l'enseigne de jardinerie naturelle Botanic renouvelle son opération de collecte des pesticides auprès des particuliers pour détruire ces produits toxiques pour la santé et l'environnement et les remplacer par des produits bio avec un bon d'achat de 5 euros offert pour chaque produit rapporté.
L'enseigne de jardinerie Botanic renouvelle son opération de collecte des pesticides auprès des particuliers les 22-23 et les 29-30 septembre 2017.

 

Alors qu'au début de l'été, une étude réalisée par la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), informait que plus de quatre enseignes sur dix ne respectent pas la législation entrée en vigueur en janvier dernier interdisant la vente en libre-service de pesticides, l'enseigne botanic lance sa 8e édition de collecte de pesticides cet automne. Il faut savoir que botanic est la seule enseigne de jardinerie à avoir retiré les pesticides et engrais chimiques de ses rayons, et ce depuis 2008 !

La collecte a lieu dans tous les magasins botanic en France les 22-23 et 29-30 septembre 2017. En échange des produits rapportés, Botanic offre un bon d'achat de 5 € (à partir de 35 euros d'achat) à valoir sur les 800 solutions pour jardiner au naturel et sur les produits du marché bio.

Depuis la mise en place de cette collecte par Botanic en mars 2014, déjà plus de 42 tonnes de produits phytosanitaires, sous forme liquide, solide, ou d'aérosol, ont pu être récupérées et détruites par l'organisme Triadis, spécialiste de la gestion des déchets. Un véritable service quand on sait que plus de 40% des particuliers déclarent ne pas savoir quoi faire de leurs produits chimiques (produits de bricolage, jardinage, automobile...), qui sont des déchets dangereux pour la santé et l'environnement !

Collecte des pesticides chez Botanic, mode d'emploi :

- Les produits, entamés ou non utilisés, doivent être rapportés dans leur emballage d'origine (bidon/boîte) afin de permettre leur identification et leur tri. La collecte englobe tous les produits phytosanitaires EAJ (Emploi Autorisé dans les Jardins), hors engrais et produits professionnels.

- Un bon d'achat de 5 euros sera remis en échange des produits rapportés à valoir à partir de 35 € d'achat sur le rayon jardin et le marché bio.

Jardiner sans pesticides, c'est possible !

"Pour se passer d'engrais chimiques dans un environnement envahi par les molécules développées en laboratoire, nous proposons de nombreuses solutions alternatives" explique Botanic. "Dans nos magasins, on propose ainsi des semences, des plants potagers et aromatiques bio ainsi que tous les produits nécessaires pour cultiver de manière écologique : terreaux, amendements, engrais et produits de traitement. Pour accompagner les jardiniers dans cette démarche de bon sens écologique, nous suggérons plus de 800 solutions alternatives pour la réalisation d'un jardin responsable. Dans nos magasins, des points-conseils ont été mis en place afin de proposer des techniques sans pesticides. Ces recommandations vont du choix de plantes au désherbage écologique. Parmi les conseils prodigués, vous trouverez l'emploi de larves de coccinelles européennes pour combattre les pucerons, du purin d'orties comme engrais naturel ou encore le désherbage écologique grâce à des solutions mécaniques."

Repenser le jardinage

Le jardinage écologique ne se résume pas à remplacer un traitement chimique par un traitement naturel. C'est une autre philosophie et d'autres pratiques. Ainsi, comme en médecine chinoise, et sachant qu'une plante cultivée dans de bonnes conditions se défend toute seule, le jardinier est d'abord là pour prévenir. Une maladie ou l'attaque d'un ravageur n'est, dans la plupart des cas, que le symptôme d'un dysfonctionnement ou d'une mauvaise pratique : carence nutritive, sols tassés, arrosages trop fréquents, variété mal adaptée à la région. Il faut d'abord chercher à renforcer les défenses naturelles de la plante, le traitement curatif n'étant que la solution de dernier recours. Pour démarrer du bon pied, la meilleure manière de fertiliser un sol, c'est de le nourrir de matière organique. Pour cela, il faut un bon équilibre entre part active (compost) et passive (enrichissement naturel des sols par la décomposition des matières organiques qui s'y déposent). La nature est bien faite, aidons-là, mais laissons-là aussi s'exprimer.

Voici donc une belle opération initiée par Botanic pour détruire les pesticides, découvrir des produits écologiques, pour jardiner au naturel et rendre le monde plus bio !

Retrouvez la liste des magasins Botanic sur le site www.botanic.com.

Mathilde Emery