Bioaddict



Pesticides : "mon fils Théo, 7 ans, est probablement victime du glyphosate"

Publié Le 23 Février 2016 à 19h31
 
Atteint d'une grave malformation de naissance qui altère sa voix, Théo, 7 ans, a déjà subi cinquante opérations. Pendant sa grossesse, sa mère utilisait du Roundup, l'herbicide best-seller de la multinationale Monsanto, contenant du glyphosate. Elle est persuadée que cette molécule est responsable de la maladie de son jeune fils.
Le reportage d'envoyé spécial sur l'histoire de Théo, 7 ans, probablement victime du Roundup et du glyphosate. A découvrir sur le site www.francetvinfo.fr

 

L'atrésie de l'oesophage. C'est la très rare malformation avec laquelle est né le petit Théo. A 7 ans aujourd'hui, il a déjà subi cinquante opérations. Son système respiratoire et digestif est très gravement atteint. Il vit avec une trachéotomie qui altère considérablement sa voix.

Pour ses parents, il n'y a pas de doute : si Théo est né comme ça, c'est parce que pendant sa grossesse, Sabine, sa maman, traitait le pré où elle gardait ses chevaux avec un herbicide en vente libre qu'elle croyait inoffensif : le le Roundup. Best-seller de la firme américaine Monsanto, ce produit, aujourd'hui reconnu comme toxique pour la santé et l'environnement, contient du glyphosate.

Le lien entre ce produit et la maladie de Théo est impossible à prouver. Ses parents militent pour arrêter la commercialisation du glyphosate. Aujourd'hui encore, 17 millions de Français utilisent du Roundup dans leur jardin malgré tous les risques que cette utilisation implique !

Les études menées par le professeur Gilles-Eric Séralini ont démontré, dès 2012, les effets génotoxiques du Roundup sur des rats exposés. Le vendredi 20 mars 2015, le glyphosate a été classé comme substance cancérogène "probable chez l'homme" par l'OMS. Le 16 février 2016 (2 jours avant la diffusion du reportage d'Envoyé Spécial racontant l'histoire de Théo...), Ségolène Royal a demandé une réévaluation immédiate de l'ensemble des produits phytosanitaires contenant du glyphosate et en outre le retrait des autorisations de mise sur le marché des produits concernés présentant des risques préoccupants.

L'histoire de Théo est à découvrir dans "Pesticide, la malédiction du soja", un reportage de Pierre Morel et Mauricio Rabuffetti diffusé dans "Envoyé spécial" diffusé le jeudi 18 février et à voir en replay sur le site www.francetvinfo.fr.

ME