Bioaddict



good news

Pesticides : Monsanto jugé coupable de l'intoxication d'un agriculteur français

Publié Le 10 Septembre 2015 à 14h52
 
Le groupe Monsanto, géant de l'agrochimie mondiale, a été condamné ce jeudi 10 septembre en appel pour l'intoxication de l'agriculteur français Paul François avec l'herbicide Lasso.
L'agriculteur français Paul François a gagné son combat contre le groupe américain Monsanto qui a été reconnu coupable en appel le jeudi 10 septembre 2015 de son intoxication avec l'herbicide Lasso

Le rappel des faits

Le 27 avril 2004, après le traitement d'un champ de maïs avec l'herbicide Lasso de la firme Monsanto, Paul François, agriculteur céréalier dans le Nord Charente, entreprend le nettoyage d'une cuve d'où s'échappent des vapeurs gazeuses très nocives qu'il inhale à pleins poumons. Il tombe alors dans le coma et est frappé d'amnésie. Cette intoxication aiguë a nécessité 5 mois d'hospitalisation et 9 mois d'absence sur l'exploitation. En 2008, il obtient une reconnaissance en maladie professionnelle attestant de l'impact des pesticides sur sa santé. Depuis, il a converti une partie de son exploitation en agriculture biologique.

Dès février 2007, Paul François décide d'attaquer la firme Monsanto afin de prouver que la firme connaissait la réelle dangerosité du Lasso et tentait de dissimuler ces dangers alors même que ce produit a été retiré de la commercialisation en 2007 en France, considérant que l'utilisation de ce produit était trop dangereuse pour l'utilisateur.

L'audience de 1ère instance a eu lieu le 12 décembre 2011, devant la 4è chambre civile du TGI de Lyon. Le TGI a rendu sa décision dans cette affaire le 13 février 2012. Monsanto a été reconnu "responsable" en première instance de l'intoxication et condamné à "indemniser entièrement" Paul François, partiellement handicapé suite à l'accident. Monsanto avait alors fait appel du jugement affirmant que le Lasso "n'était pas dangereux" et que "les dommages invoqués n'existent pas". Ce jeudi 10 septembre, la sixième chambre civile de la cour d'appel de Lyon a confirmé le jugement qui avait reconnu la responsabilité du groupe Monsanto.

Une grande victoire pour les agriculteurs

L'association Générations Futures, qui a toujours soutenu l'agriculteur Paul François dans son combat contre Monsanto, se réjouit aujourd'hui : "C'est une étape importante pour tous les professionnels et toutes les autres victimes des pesticides qui espèrent voir enfin confirmée la responsabilité des firmes dans la survenue des maladies qui les touchent. Il est temps que ces firmes cessent d'exposer des pans entiers de populations à ces produits dont la toxicité et la dangerosité n'est plus à démontrer. C'est pour cela que Générations Futures s'est toujours montrée solidaire du combat des professionnels victimes des pesticides, les encourageants et les soutenant dans leur démarche et les aidant à tendre vers un système agricole ne les exposant plus à ces toxiques."

C'est un grand soulagement pour Paul François et pour ses proches de voir que ces huit années de combat et de détermination ont payé. Il espère que cette condamnation ouvrira la voie à d'autres procédures permettant de briser la loi du silence dans le milieu agricole quant à l'impact des pesticides sur la santé des agriculteurs. Cette victoire est une preuve que les fabricants de pesticides ne sont pas intouchables. Paul François compte d'ailleurs continuer le combat, mené à travers l'association Phyto-Victimes : "Cette victoire est dédiée à tous ceux qui ne sont plus là aujourd'hui pour se battre et est un message d'espoir pour les autres" a-t-il déclaré.

Un grand bravo à Paul François pour son courage et sa détermination ! Il est le premier en France à avoir fait condamner le géant de l'agrochimie américain !

ME


Acceuil Biomap
La Ferme bio des Cabrioles
La Blanchardière de Landres Alimentation bio Petit producteur bio Voir la fiche