Bioaddict



Pollution : pour la mer, on devient foot !

Publié Le 29 Juillet 2012 à 10h09
 
Sur la plage abandonnée, caoutchouc, mégots et crustacés... quand la pollution rend foot.
Caoutchouc, mégots et crustacés - Pour la mer, on devient foot !

"Chaque année, 6 400 000 tonnes de déchets sont déversées dans les mers et les océans. Un million d'oiseaux et 100 000 mamifères marins sont tués par déchets. L'important, c'est de ne pas participer" rappelle cette vidéo humoristique destinée à sensibiliser les Français sur la pollution des milieux marins.

Ce que vous jetez en ville... peut finir en mer

Un mégot jeté par terre en ville a de très fortes chances de finir sur une plage. Comment ? Tout simplement sous l'action de la pluie ou des services de nettoyage des villes, le mégot finit dans les égouts, c'est-à-dire dans le réseau d'eaux pluviales, un réseau qui se déverse au final dans un cours d'eau ou dans l'océan. Evidemment, tout autre objet jeté sur le trottoir (chewing-gums, gobelets plastiques, ...), ou dans les toilettes (tampons, coton-tige,...) subit le même sort !

Les cotons-tiges commencent leur voyage en étant jetés dans des toilettes. Ils sont ensuite transportés via le réseau des eaux usées pour finir dans une station d'épuration. Etant donné leur petite taille, ils passent entre les grilles sensées retenir les macro-déchets puis sont rejetés en sortie de station d'épuration dans un cours d'eau pour finir dans l'océan ou sont rejetés directement dans la mer. Les courants et les marées finissent le travail en les déposant sur la plage.

Ce processus illustre les conséquences dommageables d'un geste quotidien en apparence anodin : Jeter quelque chose en pleine ville ou dans une rivière, bref en dehors d'une poubelle, revient donc à le jeter directement à la mer ou sur la plage.

Le saviez-vous ?

Des objets de consommation courante comme les sacs plastique et les bouteilles en verre mettent plus de 1000 ans pour se dégrader !

  • les journaux et le papier toilette : de 2 à 4 semaines
  • les gants de coton et les boîtes en carton : de 1 à 5 mois
  • les mégots de cigarette : de 1 à 3 ans
  • les canettes en aluminium et les piles en mercure : 200 ans
  • les couches jetables, compresses et tampons : de 400 à 450 ans.
  • les fils de pêche : 600 ans
  • les sacs plastiques peuvent durer jusqu'à 1 000 ans dans l'environnement
  • on ignore combien de temps peut mettre une bouteille en verre à se dégrader entièrement...
Mathilde Emery
voir les sources de l'infos