Bioaddict



Produits bio et santé : devenez volontaire pour une étude scientifique

Publié Le 12 Février 2014 à 16h59
 
Vous voulez savoir si manger bio ou conventionnel a des effets sur votre santé et sur l'environnement ? Participez à l'étude scientifique "BioNutriNet", qui s'appuie sur des questionnaires en ligne, que tout citoyen peut remplir mensuellement.

Les consommateurs de produits bio sont-ils en meilleure santé que les autres? Sont-ils plus riches, ou simplement mieux informés que ceux qui ne mangent pas bio ? Ou alors les deux ? Ont-ils moins de risques d'avoir un cancer ou une maladie cardio-vasculaire ?

Ce sont les questions auxquelles cherche à répondre l'équipe de recherche en épidémie nutrionnelle, qui a lancé ce 11 février le projet BioNutriNet. Tous les citoyens disposant d'internet sont invités à participer à cette étude. Celle-ci a pour objet de voir s'il existe des liens entre consommation bio (ou conventionnelle) et diverses caractéristiques : santé globale, mais aussi activité physique, profils nutritionnel (concentration de vitamines, sels minéraux, fer, etc. dans notre corps) et toxicologique (concentration de pesticides), profil socio-démographique (âge, sexe, niveau d'éducation...), économique (personnes aisées ou pauvres) et psychologique (pense-t-on au futur immédiat ou plus éloigné), ainsi que le risque de maladie chronique (cancer, maladie cardio-vasculaire, obésité, diabète, etc.). L'étude projette également d'évaluer l'impact environnemental des consommateurs, selon la provenance et le mode de production de leur alimentation.

Des questionnaires mensuels et sécurisés

Comment se passe l'étude si vous êtes volontaire? D'abord vous vous inscrivez sur le site internet www.etude-nutrinet-sante.fr et remplissez un premier questionnaire détaillé sur vous : sexe, âge, taille, poids, antécédents médicaux personnels et familiaux, régime alimentaire (quantité et fréquence de consommation de produits bio notamment), caractéristiques socio-démographiques (niveau de vie, etc.). Ensuite, vous recevrez chaque mois un e-mail avec des questions sur vos pratiques de consommation, votre façon de cuisiner, vos motivations, vos lieux d'achat, les maladies que vous pourriez avoir et les médicaments pris... Un questionnaire mensuel qui dure environ 20 minutes. L'idée : que les chercheurs puissent obtenir et traiter un maximum de données sur chacun des volontaires, durant le temps le plus long possible. Un échantillon de 300 volontaires (consommateurs ou non de produits bio) sera sélectionné pour passer des tests médicaux : prélèvement sanguin et d'urine notamment. Ceci, afin de doser les vitamines, minéraux, caroténoïdes, profils en acides gras et pesticides. Précision importante à noter : ces questionnaires sont confidentiels et les données traitées le seront de façon anonyme.

Objectif : étudier 50 000 consommateurs bio et 50 000 consommateurs non-bio

BioNutrinet est un volet de l'étude globale Nutrinet-santé, qui a débuté en 2009 et a obtenu les données de plus de 100 000 internautes. Mais pour mener à bien le projet BioNutrinet, les chercheurs ont besoin de nouveaux sujets : à savoir 15 000 consommateurs bio (occasionnels ou non) et, de manière générale, davantage de consommateurs non bio. Ceci afin de pouvoir étudier, au final, 50 000 consommateurs bio et 50 000 consommateurs non bio. Les chercheurs de BioNutrinet travaillent dans des établissements publics reconnus : Inserm, Inra, Cnam, université Paris 13. Le projet, qui s'étale sur 5 ans, est financé par l'agence nationale pour la recherche. L'association "Bio Consom'acteurs", à l'instar d'autres organisations (notamment l'association Solagro et l'institut technique de l'agriculture biologique), participe également à l'étude. "Nous aidons à l'élaboration des questionnaires et relèverons les prix de produits bio dans différents lieux d'achat" précise l'association.

Participez à cette aventure scientifique en vous inscrivant sur www.etude-nutrinet-sante.fr !

Un communiqué de www.bioconsomacteurs.org


Acceuil Biomap
Marché Bio Bordeaux St Meunier
Place Louis Victor Meunier Alimentation bio Marché bio Voir la fiche