Bioaddict



Produits cultivés : l'intérêt de devenir consom'acteurs au sein d'une AMAP


Sommaire
1 - Qu'est-ce qu'une AMAP ?
2 - Comment ça fonctionne ?
3 - Le coût du panier
4 - Les objectifs et engagements
5 - L'intérêt des AMAP
Publié Le 1 Septembre 2009 à 13h32
 
Il permet au producteur de couvrir ses frais de production et d'obtenir un revenu convenable, tout en étant abordable au consommateur. Le prix évite les intermédiaires entre le producteur et le consommateur ainsi que les emballages.

D'après les AMAP de Montferrand, le prix d'un panier AMAP, comme il est énoncé dans la charte des AMAP, est indépendant du cours des marchés. Il correspond à un partage de récolte avec le paysan partenaire : les consommateurs pré-achètent tout ou partie de la récolte d'un paysan. Le coût de ce partage est déterminé par les charges de l'exploitation (le salaire du paysan partenaire étant bien sûr compris, les semences, les provisions et autres amortissements...). Une fois ce partage de récolte reporté par un nombre de consommateurs et un nombre de distribution, on obtient le coût du panier hebdomadaire. Ainsi selon que le paysan est en cours d'installation, que sa situation financière soit difficile ou non, le coût du panier varie.

Ce coût de panier n'est pas censé (à part évènement exceptionnel débattu en Assemblée générale) changer en cours de saison. Il est fixé en début de saison dans la transparence avec le paysan partenaire.

" Afin de permettre la participation de tous à l'AMAP, et notamment des consommateurs à faible revenu, différentes possibilités de règlement existent, par exemple la mensualisation des encaissements des chèques ou la réduction du prix du panier en échange d'une aide à la distribution. En achetant leur part de production à l'avance, les consommateurs garantissent un revenu au paysan. L'AMAP participe ainsi au maintien d'une agriculture de proximité et à la gestion de la pression foncière " souligne le réseau national des AMAP.

L'association Adéquations, qui s'intéresse au développement humain durable, à la solidarité internationale et aux droits humains, a fait une simulation d'un panier d'hiver dans une AMAP parisienne.

Pour un panier de 15 euros : Produits bios : 1 kg de pommes, 500 gr. de poire, 1 kg de pommes de terre, 1 kg de carottes, 100 gr. de mâche, 1 choux vert, 500 gr. De betteraves rouges, 1 botte de poireaux. En option pour 2 euros : 6 oeufs.