Bioaddict



Produits cultivés : l'intérêt de devenir consom'acteurs au sein d'une AMAP


Sommaire
1 - Qu'est-ce qu'une AMAP ?
2 - Comment ça fonctionne ?
3 - Le coût du panier
4 - Les objectifs et engagements
5 - L'intérêt des AMAP
Publié Le 1 Septembre 2009 à 13h32
 
Pour les Amap d'Ile-de-France, le partenariat solidaire entre une ferme et un groupe de consom'acteurs comporte trois objectifs : recréer du lien social entre citadins et paysans de la région, apporter une sécurité financière à des paysans s'engageant dans une démarche d'agriculture durable et favoriser l'accès et l'éducation à une alimentation de qualité.

Ces objectifs se reposent sur les engagements d'une vente directe (l'argent ne transite pas par la structure associative), de proximité (la ferme doit être assez proche des habitats), de convivialité (bulletins de liaisons, visites de fermes...).

Du côté des consom'acteurs

Vous prenez des responsabilités en adhérant à une AMAP : vous vous engagez dans le pré-financement de la production, la solidarité dans les aléas naturels et l'implication dans la gestion du groupe.

-Vous devez payer de six mois à un an à l'avance vos produits.
Dans l'idéal, le versement des chèques correspond aux sorties de trésorerie de l'agriculteur. Aucun remboursement ou report (notamment pendant les vacances) n'est effectué afin de garantir l'écoulement de la production (aux consom'acteurs de s'arranger entre eux).
-Vous ne choisissez pas le contenu de vos paniers. Vous n'avez que des produits de saison et locaux. Pas de fraises ni de tomates en hiver !
-Vous ne choisissez pas quand et où prendre votre panier. Les récoltes sont à récupérer chaque semaine dans un jour et créneau horaire fixe. Si vous êtes indisponible pour prendre votre panier, vous devez prévenir et convenir d'un arrangement selon les possibilités qui ont été définies au début de la saison.
-Si le paysan est absent où s'il obtient une mauvaise récolte, vous devez en prendre compte
-Vous devez assurer au moins une permanence-distribution et participer à au moins une sortie à la ferme.
-Vous êtes invité à communiquer en toute franchise et liberté vos remarques, vos questions ou vos insatisfactions directement auprès de son producteur et du coordinateur. Le but étant d'examiner ensemble si des explications ou des améliorations sont possibles.
-Partager vos idées et vos initiatives avec la ferme et les autres partenaires serviront à améliorer le fonctionnement du projet.


Du côté des producteurs

Ils ont aussi des engagements à tenir : la production doit être de qualité et diversifiée, et si possible de variétés/races locales ou anciennes. En plus d'être pédagogues, ils doivent afficher une transparence technique et économique (expliquer ses méthodes de travail et la manière dont le prix de la part de production a été fixé).

Leur production de légumes et autres éléments doit être variée le plus possible. La livraison des produits doit quant à elle se faire au jour et à l'heure dits, et si des problèmes se posent (problème climatique, maladies...), le producteur doit avertir ses partenaires. Dans le cas où il ne peut satisfaire une demande, il doit en expliquer les raisons. Le producteur ne doit pas hésiter à expliquer son travail à la ferme aux acheteurs et doit prendre en compte leurs remarques et les besoins de ses partenaires. Et tant qu'à faire donner quelques recettes ! Une évaluation est effectuée à la fin de chaque saison.