Bioaddict



shopping

Quand les voiles de bateaux usagées deviennent des sacs et objets design

Publié Le 12 Mars 2012 à 14h42
 
Les voiles de bateau très polluantes ne finiront plus enterrées ou brulées en fin de vie. Solides et parfaitement étanches, désormais elles se déclinent en sacs et objets de décoration uniques et originaux. Zoom sur ces nouvelles créations qui respirent le large.
1/15
  Sac matelot et de voyage Carla 727 Sailbags...

Sac matelot et de voyage Carla 727 Sailbags

Voilà une marque qui sent la Bretagne à plein nez. Basée à Lorient, la marque 727 Sailbags propose une large collection de sacs pour homme et femme, tous fabriqués en voiles de bateaux recyclées et à la main.

727 Sailbags est issu de la rencontre de 3 mordus de voiles et bretons invétérés, Jean-Baptiste Roger, vice champion du monde de Hobie Cat 16 en 1999 et fondateur de la marque, Erwann Goullin le marketeur et financier, et Anna Beyou la communicante et dessinatrice.

Chaque pièce de toile est unique, tant en termes de couleurs, de matières, de coutures que de logos et porte sa propre fiche d'authentification, qui stipule le type de voile (grand voile, spinnaker,...), sa zone de navigation (Atlantique, Pacifique,...), et... son éventuel palmarès (les voiles prestigieuses et signées par les plus grands skippers).

Prix :219€ le sac matelot ou le sac de voyage Carla sur www.727sailbags.com

Voici venu le temps de l'upcycling, dans cette ère nouvelle du recyclage. Il donne l'occasion de rendre un objet encore plus beau dans sa seconde vie que dans sa première, tout en permettant de (re)créer des objets uniques et originaux. Explication et démonstration.

L'upcycling, qu'est-ce que c'est au juste ?

L'idée est toute simple : transformer un matériau quel qu'il soit, dont on n'a plus l'usage, afin de le revaloriser en objet qui a de la valeur. Autrement dit, on recycle " par le haut ", en produisant des objets dont la qualité est supérieure au matériau d'origine. Rien ne se perd, tout se récupère... et en plus beau.


En France et ailleurs, les voiles de bateaux se déclinent en sacs et objets originaux pour la maison

Le saviez-vous, chaque année ce sont 400 000 m² de voiles de bateau qui sont mises au rebut au bout de quelques années en mer. Le chiffre fait bondir, d'autant plus que les voiles de bateaux, fabriquées à base de fibres synthétiques (polyester pour les voiles grand public, ou de carbone, de mylar - polyéthylène téréphtalate ou PET - et de kevlar - poly-para-phénylène téréphtalamide ou PPD-T - pour les voiles de compétition), sont des déchets particulièrement polluants et non biodégradables.

Conçues pour résister aux tensions extrêmes, les toiles modernes des bateaux à voile sont parfaitement étanches, plutôt rigides, et esthétiquement attractives avec leurs couleurs vives : grâce à une jeune génération de designers récupérateurs de voiles usées, sensibles à une meilleure gestion des déchets nautiques, elles se reconvertissent désormais en toutes sortes d'objets et accessoires hyper-fonctionnels : sacs, poufs, transats, coussins, lampes, paravents, même rideaux de douche... en voiles de bateaux recyclées (qui ont qui sait, fait le tour du monde ou même remporté une régate). Bref, vous avez l'embarras du choix pour donner une touche écolo et marine à votre intérieur et .

Retrouvez ici tout l'art de transformer les voiles de bateaux.

Une sélection de Maud Veisseire qui va vous faire voyager